International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
411403
S'abonner

Les tensions vont crescendo dans la course présidentielle américaine à un mois du vote.

Le candidat républicain au poste présidentiel US Donald Trump estime que sa rivale démocrate Hillary Clinton doit être mise en prison. Du moins c'est ce que le magnat de l'immobilier a déclaré intervenant samedi soir devant ses partisans dans la ville de Mannheim, en Pennsylvanie.

« Elle a été impliquée dans tellement de scandales, et on l'a plusieurs fois reconnue coupable de mensonges (…). Permettez-moi de vous dire, elle doit se trouver en prison », a lancé le milliardaire.

Il a également accusé certains médias américains, dont le New York Times le Washington Post et CNN, de « couvrir » les erreurs de l'ex-chef de la diplomatie US.

Trump et Clinton, deux candidats à risque pour les Américains
© REUTERS / David Becker/Nancy Wiechec/Files
Début juillet, la procureure générale des Etats-Unis Loretta Lynch a annoncé la fin de l'enquête sur la messagerie privée de Hillary Clinton et que l'ex-secrétaire d'État ne serait pas poursuivie, acceptant ainsi la recommandation du FBI.

Au total, plus de 2 000 courriels qui contenaient des informations classifiées, dont une vingtaine "top secret", ont transité par le serveur privé de Mme Clinton installé dans sa propriété de Chappaqua (État de New York). En mai 2016, un audit gouvernemental a rendu des conclusions très critiques sur les pratiques de l'ex-secrétaire d'État.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Clinton et Trump à la recherche du temps perdu
Trump: "Clinton pourrait abattre quelqu'un et rester impunie"
Pour Clinton, Trump est le candidat "des sexistes et islamophobes"
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Tags:
poursuites, scandale, prison, élection présidentielle, Présidentielle américaine 2016, Loretta Lynch, Hillary Clinton, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook