International
URL courte
17425
S'abonner

Les terroristes palestiniens sont-ils prêts, poussés par la haine, à rejoindre les rangs de Daech? Comme en témoignent les faits, rien ne les empêche…

A quoi joue Israël en Syrie ?
© REUTERS / Ronen Zvulun
Six Palestiniens de Jérusalem-Est occupée soupçonnés d'appartenance au groupe djihadiste État islamique et d'avoir préparé des attentats anti-israéliens ont été inculpés, a annoncé dimanche la police israélienne.

Une enquête menée depuis un mois et demi a permis de démanteler une cellule de l'État islamique « active dans le camp de réfugiés de Shouafat à Jérusalem qui préparaient une série d'attentats essentiellement à Jérusalem », a ajouté la police dans un communiqué sans divulguer l'identité des personnes inculpées.

La cellule démantelée comprenait deux niveaux avec un chef « qui dispensait un message religieux et idéologique et qui encadrait les autres membres de la cellule chargés de préparatifs d'attentats », a ajouté la police, sans donner d'autres précisions.

Un certain nombre de Palestiniens et d'Arabes israéliens ont rejoint les rangs de Daech en Syrie voisine, mais les autorités israéliennes considèrent que leur influence reste pour le moment limitée, indique l'AFP.

Le Shin Beth a toutefois évoqué ces derniers mois l'hypothèse selon laquelle certains des auteurs palestiniens d'attentats anti-israéliens avaient été apparemment inspirés par Daech.

Selon un récent sondage, 88% des Palestiniens estiment que Daech ne représente pas l'islam.

Lire aussi:

Pourquoi Israël accuse le président Abbas d’être un ancien du KGB
Le parlement turc ratifie l'accord de normalisation des relations avec Israël
Israël interdit à ses soldats d'aider les enfants de migrants
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
Tags:
attentat, Etat islamique, Palestine, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook