International
URL courte
68415
S'abonner

Le premier ministre hongrois Viktor Orban a connu dimanche un revers électoral avec son référendum contre le plan de l'Union européenne sur l'accueil des réfugiés, qui, malgré le plébiscite du «non», est invalidé faute de participation suffisante.

La quasi-totalité des Hongrois qui ont voté dimanche lors du référendum sur l'immigration voulu par le premier ministre Viktor Orban ont dit non à la politique européenne de quotas de migrants par pays, mais le taux de participation a été trop faible pour que le scrutin soit valide.

Le premier ministre de droite a néanmoins déclaré que le résultat du référendum était « remarquable » et que les responsables de l'Union européenne devaient en tenir compte.

Il a souligné que le nombre de Hongrois ayant rejeté les quotas de migrants était supérieur à celui des citoyens de ce pays ayant voté pour l'adhésion à l'Union européenne lors du référendum sur le sujet en 2003.

Environ 3 249 000 personnes ont rejeté les quotas de migrants alors que 3 056 000 électeurs avaient dit oui en 2003 à l'entrée dans l'Union européenne qui s'est faite l'année suivante.

« Treize ans après le vote par référendum des Hongrois à une large majorité pour rejoindre l'Union européenne, les Hongrois ont fait à nouveau entendre leur voix aujourd'hui sur une question européenne », a déclaré Viktor Orban lors d'une conférence de presse.

« Nous sommes parvenus à un résultat remarquable, parce que nous avons dépassé le résultat du référendum d'accession », a déclaré celui qui est aussi président du Fidesz, le parti au pouvoir.

Selon le site internet de l'Office électoral national, 98,3% des votants ont rejeté les quotas sur la base du dépouillement de 99,97% des bulletins de vote. Mais 40% des quelque 8,26 millions de personnes inscrites sur les listes électorales seulement ont déposé un bulletin non nul dans l'urne, soit moins que les 50% nécessaires pour que la consultation soit valide. Les résultats définitifs seront publiés la semaine prochaine.

Avec d'autres ex-pays communistes d'Europe de l'Est, rappelle l'АFР, la Hongrie s'oppose à la politique de l'UE qui demande à tous les pays membres d'accepter une partie des centaines de milliers de personnes qui sont arrivées dans l'UE l'an dernier pour y demander l'asile.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Reprenez vos migrants! L'Autriche menace de traîner la Hongrie en justice
Crise des migrants: le Luxembourg veut exclure la Hongrie de l'UE
La Hongrie recrute des "chasseurs" de réfugiés
Tags:
migrants, référendum, Union européenne (UE), Viktor Orban, Europe, Hongrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook