Ecoutez Radio Sputnik
    Des migrants mettent leur vie en danger pour rallier l'Europe occidentale

    Des migrants mettent leur vie en danger pour rallier l'Europe occidentale

    © AFP 2019 Sakis Mitrolodis
    International
    URL courte
    527
    S'abonner

    Pour quitter la Grèce et entrer en Europe occidentale, des réfugiés prennent le train, mais pas comme le commun des mortels...

    Toutes les semaines, près d'un millier de réfugiés se trouvant en Grèce essayent d'entrer en Europe via les Balkans, annonce la BBC.

    Le président du Conseil européen Donald Tusk avait pourtant déclaré que l'afflux des migrants en Europe occidentale était stoppé.

    Pour traverser les frontières, les migrants recourent à un procédé dangereux : ils s'accrochent sous les wagons et passent ainsi près de 19 heures à quelques centimètres des voies ferrées.

    Ceux qui restent en Grèce font face à la triste réalité des camps où ils sont parfois obligés d'attendre plus de six mois avant d'obtenir le statut de réfugié ou l'asile politique.

    En mars dernier, les dirigeants des pays de l'Union européenne et de la Turquie sont parvenus à un accord pour lutter contre la crise migratoire. Il prévoit la restitution à la Turquie de tous les migrants clandestins venus en Grèce depuis le territoire turc, ainsi que l'accueil par l'Union européenne de migrants syriens légaux sur le principe « un pour un ».

    La crise migratoire continue de frapper les pays européens. Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), depuis le début de l'année, plus de 300 000 migrants et réfugiés ont traversé la mer Méditerranée afin de gagner l'Europe.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    A Alep, un camp de réfugiés repasse entre les mains des terroristes
    Une nouvelle ville pour les réfugiés en Libye?
    L’armée syrienne libère le camp de réfugiés palestiniens à Alep
    Des réfugiés syriens bientôt relogés chez eux?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik