Ecoutez Radio Sputnik
    Fancy Bears release fifth part of hacked WADA database

    L’Agence mondiale antidopage authentifie le 6e lot de documents piratés

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    19331
    S'abonner

    L’Agence mondiale antidopage (AMA) a prouvé l’authenticité de la sixième liste de sportifs contrôlés positifs aux substances interdites publiée ce matin par le groupe de pirates informatiques Fancy Bear.

    Les pirates informatiques du groupe Fancy Bear n'en ont pas terminé avec les athlètes dopés: les hackers ont publié aujourd'hui la sixième partie de la liste de « dopage autorisé ». Les données en question proviennent de la base de données antidopage ADAMS, dans laquelle l'Agence mondiale antidopage (AMA) enregistre et étudie les informations médicales des athlètes.

    Juste après la publication, l'AMA a validé l'authenticité de la sixième liste. L'agence a en outre annoncé sa coopération avec les forces de l'ordre pour protéger sa base de données contre le piratage.

    Une nouvelle liste de sportifs contrôlés positifs aux substances interdites et couverts par l'Agence mondiale antidopage a été divulguée ce vendredi 

    par les hackers. Celle-ci comporte les noms de 41 sportifs provenant de 13 pays.

    Dans les listes mises en ligne précédemment, les Fancy Bears ont annoncé que des produits dopants avaient été utilisés à des fins thérapeutiques entre autres par des médaillés d'or des Jeux olympiques de Rio. Cette liste contient notamment les noms des joueurs de tennis Rafael Nadal, Venus et Serena Williams, de la gymnaste Simone Biles, des cyclistes Chris Froome et Bradley Wiggins, ainsi que des basketteurs Milos Teodosic et Elena Delle-Donne.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Deux sportifs français sur la liste du «dopage autorisé»
    Thomas Bach ne comprend pas pourquoi les sportifs russes ont été exclus des JO
    Scandale AMA-Leaks: les champions olympiques sont-ils vraiment malades ?
    Tags:
    liste, hackers, piratage, Agence mondiale antidopage (AMA)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik