International
URL courte
26536
S'abonner

La première ministre britannique Theresa May projette de soustraire les militaires du pays de la convention des droits de l'homme.

Mardi à la réunion du Parti conservateur à Birmingham, la chef du gouvernement britannique Theresa May entend annoncer l'éventuelle soustraction des militaires britanniques de la convention européenne des droits de l'homme. La déclaration sera faite avec le secrétaire d'État à la Défense Michael Fallon.

Une telle démarche permettra aux militaires britanniques d'éviter d'éventuelles poursuites judiciaires pour les actions commises lors de conflits armés.

L'initiative, discutée depuis longtemps au sein du gouvernement britannique, a éveillé la grogne des défenseurs des droits de l'homme effrayés par la possibilité que les militaires puissent « commettre impunément des crimes ».

Plus tôt, le gouvernement britannique avait porté plainte contre deux cabinets juridiques pour « poursuites en justice à l'encontre du ministère de la Défense et des soldats ayant participé à la guerre en Irak et en Afghanistan ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

10.000 militaires britanniques ont contracté des MST
The Independent: les militaires ukrainiens déçus par les instructeurs britanniques
Quand des Ukrainiens débarquent à Londres pour enseigner leur façon de combattre la Russie
Plus de 80 CRS choisissent de dormir dans leur fourgon plutôt quand dans une caserne jugée «trop sale»
Tags:
Londres, Royaume-Uni, Theresa May, guerre, armée, droits de l’homme, militaires, Convention européenne des droits de l'homme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook