International
URL courte
307
S'abonner

Le référendum sur l’accord de paix conclu entre les autorités colombiennes et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) a révélé l’absence de soutien au sein de la population. 50,2% des votants se sont prononcés contre cet accord. Quelles en sont les raisons?

L'accord de paix conclu entre les autorités colombiennes et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) le 26 septembre dernier est chargé de mettre fin à une guerre sanglante qui dure depuis plus d'un demi-siècle. Cependant, cet accord historique n'a pas été soutenu par la population lors d'un référendum qui s'est tenu dimanche dernier. 50,2 % des votants se sont prononcés contre l'accord. Dans un pays qui a beaucoup souffert des affrontements, ce vote interpelle.

« C'est sûr que ce n'était pas du tout le scénario le plus probable, même si depuis quelques jours, on évoquait la possibilité que le non l'emporte, en particulier, parce que dans des zones du pays, sur la partie caribéenne de la Colombie, la campagne n'a pas pu vraiment avoir lieu, il y a eu beaucoup de problèmes de ce côté-là », explique Christophe Ventura, spécialiste de l'Amérique Latine à l'IRIS, dans un entretien accordé à Sputnik.

Quelles sont les raisons principales d'une telle attitude de la part de la population colombienne ? L'expert note le taux d'abstention très important lors de ce vote.

« La clé de ce scrutin, c'est bien évidemment l'abstention massive, plus de 60 %, le taux le plus fort depuis 1994, donc une majorité de Colombiens n'ont pas souhaité trancher la question, parce que le sujet reste trop vif, des familles ont perdu des proches dans ce conflit qui dure depuis 52 ans », indique l'interlocuteur de Sputnik.

Dans le même temps, selon le spécialiste, l'accord de paix conclu le 26 septembre dernier ne dépend pas du référendum et pourrait être appliqué.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Colombie: accord de paix historique avec la guérilla des Farc
Le "El Chapo" péruvien arrêté en Colombie
Colombie: un stylo très symbolique pour signer l’accord de paix…
Un galion espagnol transportant un trésor découvert en Colombie
Tags:
traité de paix, référendum, FARC, Colombie, Amérique du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook