Ecoutez Radio Sputnik
    sud-ouest d'Alep

    Les USA réfléchissent à des frappes contre l’armée syrienne

    © Sputnik . Michael Alaeddin
    International
    URL courte
    796112
    S'abonner

    Des représentants de la diplomatie, de la CIA et de l’armée des Etats-Unis appellent à frapper les positions de l’armée syrienne. Cerise sur le gâteau, ils ont même imaginé les moyens de contourner le véto, probable, de la Maison Blanche…

    Les autorités américaines envisagent la possibilité de réaliser des frappes aériennes contre les positions de l'armée syrienne, écrit le Washington Post.

    Selon le quotidien, des fonctionnaires du département d'Etat, de la CIA et du Comité des chefs d'état-major des armées américaines se sont réunis, la semaine dernière, à la Maison Blanche pour évoquer le projet.

    La discussion sera poursuivie lors d'une réunion du Conseil de sécurité nationale le weekend prochain sous la présidence de Barack Obama.

    Selon un participant aux discussions, il est notamment question de tirs de missiles de croisière et d'autres armes à long rayon d'action contre les pistes d'atterrissage de l'aviation gouvernementale syrienne. Il a également été proposé de mener l'opération en secret afin de contourner l'opposition de la Maison Blanche en l'absence de feu vert du Conseil de sécurité des Nations unies.

    En outre, le Washington Post affirme que des représentants de la CIA et du Comité des chefs d'état-major ont soutenu l'idée d'attaques « cinétiques » contre les dirigeants syriens.

    Cependant, il est peu probable que Barack Obama approuve de telles frappes aériennes, conclut le Washington Post.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Washington reconnaît ménager le Front al-Nosra en Syrie
    Washington utilise la trêve pour réarmer les groupes terroristes en Syrie
    Le rôle de la CIA dans le plan B de Washington pour la Syrie
    Tags:
    frappe aérienne, armée gouvernementale syrienne, Conseil de sécurité de l'Onu, Barack Obama, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik