International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
9527
S'abonner

Selon le hacker qui a piraté la Fondation Clinton, le plus grand parrainage a été fait par les plus grandes banques américaines sur des fonds que le gouvernement américain avait alloués pour le sauvetage du secteur bancaire pendant la crise de 2008.

Le hacker Guccifer 2.0, soupçonné de cyber-attaques sur le comité national du Parti démocrate des États-Unis et le quartier général de campagne d'Hillary Clinton, a publié une nouvelle série de documents.

Le malfaiteur affirme avoir piraté la Fondation Clinton et que toutes les données volées sont authentiques et révèlent la structure du financement de la Fondation. En particulier, selon lui, le plus grand parrainage a été fait par les plus grandes banques américaines sur des fonds que le gouvernement américain avait alloués pour le sauvetage du secteur bancaire pendant la crise de 2008. La Fondation Clinton a démenti cette information.

« Nous n'avons encore aucune preuve que les systèmes de la Fondation Clinton ont été piratés. Aucun dossier ou fichier publié n'est lié à la Fondation Clinton », a déclaré le porte-parole de la Fondation cité par le journal Politico.

Le hacker a pour sa part souligné sur son site Web qu'il n'avait publié qu'une petite partie des données volées. Il cherche actuellement à publier des documents les plus intéressants confirmant le piratage et les documents publiés.

« Hillary Clinton et son personnel ne se soucient même pas de la sécurité de l'information. C'était juste une question de temps pour obtenir l'accès au serveur de la Fondation Clinton » a indique Guccifer 2.0.

Auparavant, il s'était avéré que les assistants de l'ex-président américain Bill Clinton avaient utilisé l'argent des contribuables destinés aux anciens présidents américains pour allouer des subventions à la Fondation Clinton.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

L'Italie, finance-t-elle la fondation Clinton?
Les Saoudiens parmi les plus gros donateurs de la fondation Clinton
Piratage des démocrates US: "Non, je ne suis pas un hacker russe!"
À vendre: le parti d’Obama a offert des postes au gouvernement contre une donation
Tags:
piratage, hackers, banques, Clinton Foundation, Guccifer 2.0, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook