International
URL courte
8322
S'abonner

Bruxelles comte organiser une réunion du Conseil Russie-Otan dans les prochaines semaines. La Russie ne s’y rendra qu’à condition que l’ordre du jour referme des questions qui la préoccupent.

« Lors de la réunion Russie-Otan en juillet, la Russie a énoncé plusieurs propositions, y compris celle d'utiliser des transpondeurs au-dessus de la mer Baltique, ce qui sous-entend une approche plus constructive. Nous avons demandé à la Russie un supplément d'information là-dessus. Tout de même, nous tenons à dire que le dialogue doit être plus large que la seule question de la sécurité aérienne au-dessus de la mer Baltique et qu'il doit englober toutes les voies conduisant à la diminution des risques et à la transparence militaire dans l'Euro-Atlantique », stipule la réponse officielle de l'alliance citée par le quotidien russe Izvestia.

« Nous attendons un nouveau tour de consultations sur ces questions lors de la prochaine rencontre du Conseil Russie-Otan dans les semaines à venir », signale le document.

L'Otan a également fait état des consultations avec la Finlande et la Suède faisant partie d'un groupe de projet pour la mer Baltique à l'origine de plusieurs initiatives « visant à diminuer des risques d'incidents pour l'aviation militaire et civile ».

Une source du quotidien dans les milieux diplomatiques a déclaré cependant que la rencontre n'aurait pas lieu sans que les questions préoccupant la Russie ne soient à l'ordre du jour.

« Tout d'abord, c'est l'accroissement de la présence militaire de l'alliance à la frontière de la Russie. Nous n'avons pas toujours reçu des arguments intelligibles concernant le déploiement de quatre bataillons dans les pays baltes et en Pologne. Nous avons également toutes les raisons d'exiger des explications sur les systèmes ABM de l'Otan mis en état de pré-alerte », a dit la source.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Le Conseil Russie-Otan se réunira le 13 juillet
Berlin veut relancer le dialogue politique Russie-Otan
Russie-Otan: des ex-ministres veulent des règles de bon voisinage
Pourquoi des affiches de l’État sur le pass sanitaire étaient datées de janvier 2020? Explications
Tags:
Finlande, mer Baltique, Suède, pays baltes, Conseil Russie-Otan, sécurité, réunion, proposition
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook