Ecoutez Radio Sputnik
    armée américaine

    Peshmergas: les Américains ne construisent pas de base près de Mossoul

    CC BY 2.0 / Expert Infantry / 8th US Army - Korea
    International
    URL courte
    7713
    S'abonner

    Mercredi, certain médias turcs ont rapporté que les États-Unis avaient lancé la construction d'une base logistique dans la ville de Bashiqa, à quelques kilomètres de Mossoul. Le commandant des forces Peshmergas à Bashiqa Livan Nurettin a nié cette information dans un entretien à Sputnik.

    La présence de l'armée turque près de la ville irakienne de Bashiqa, située à 20 km au nord-est de Mossoul, a provoqué une nouvelle série de tensions dans les relations turco-irakiennes. Environ 600 soldats turcs sont déployés à Bashiqa, actuellement sous contrôle des milices kurdes peshmergas. Dans ces conditions, il a été signalé mercredi que les États-Unis avaient entamé les travaux de construction d'une base logistique dans la ville de Bashiqa.

    Dans un entretien accordé à Sputnik, le commandant des forces Peshmergas à Bashiqa Livan Nurettin a nié cette information.

    « Les informations sur la construction d'une base américaine dans la région ne correspondent pas à la réalité. Il n'y a pas de soldats ou de représentants du commandement militaire américain à Bashiqa. À l'heure actuelle, seuls des militaires turcs y sont déployés », a affirmé M. Nurettin.

    Le commandant peshmerga a également souligné que la participation des soldats turcs à l'opération de libération de Mossoul des terroristes de Daech sera officialisée dans un avenir proche. Selon lui, les derniers préparatifs sont en cours et les Peshmergas envisagent de lancer l'opération d'un jour à l'autre.

    Le 29 septembre, Bruno Geddo, représentant du Haut-Commissariat des Nation unies pour les réfugiés (HCR) en Irak, a déclaré que la bataille de Mossoul pourrait déboucher sur une catastrophe humanitaire. Selon lui, plus d'un million de personnes pourraient être déplacées lors de l'offensive et au moins 700 000 auront besoin d'aide, d'abris, de nourriture et d'eau.

    Situé à 400 kilomètres au nord de la capitale irakienne Bagdad, Mossoul est le fief de Daech en Irak depuis 2014.

    Lire aussi:

    Une base US construite sur un grand gisement pétrolier en Syrie
    Malgré les annonces, Mossoul ne tombera pas avant des mois
    Le Charles-de-Gaulle et ses Rafale mobilisés en vue d’une prise de Mossoul
    «L'opération visant à libérer Mossoul de Daech commencera début octobre»
    Tags:
    base militaire, Peshmerga, Mossoul, Turquie, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik