International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2016) (217)
821831
S'abonner

Pour résoudre la situation à Alep, les terroristes doivent quitter la ville à travers les corridors spéciaux, sinon ils seront éliminés, a déclaré l'ambassadeur de Syrie en Russie Riad Haddad, tout en ajoutant que Damas et Moscou continueraient à coopérer dans la lutte contre le terrorisme.

« Je crois que la solution à ce conflit est de sortir tous les peuples ainsi que les militants par le biais des corridors spéciaux. S'ils ne veulent pas le faire, nous devrons les éliminer », a indiqué l'ambassadeur à la chaîne russe Rossiya 24.

Il a également ajouté que Damas allait continuer à coopérer avec Moscou dans la lutte contre le terrorisme, alors que le dialogue avec les pays qui soutenaient les terroristes dans le pays n'était pas possible.

« Bien sûr, nous allons essayer de poursuivre notre coopération avec nos amis russes pour lutter contre l'extrémisme. La participation (l'engagement de l'aviation russe dans la lutte contre les groupes terroristes, ndlr) de la Russie s'est effectuée juste au bon moment, elle est très efficace », a affirmé M. Haddad.

Les États-Unis ne font que déclarer leur engagement dans la lutte contre le terrorisme en Syrie, mais ils ne prennent pas les mesures appropriées, selon l'ambassadeur syrien.

« La question est de savoir si les États-Unis veulent lutter contre le terrorisme ou non. Nous avons entendu beaucoup de déclarations des États-Unis à cet égard, mais on ne voit pas de résultat. Les États-Unis ne veulent pas diviser les organisations d'opposition et terroristes », a-t-il lancé.

En outre, M. Haddad a nié toutes accusations selon lesquelles Damas était impliqué dans le récent bombardement d'un convoi onusien près d'Alep.

Pour éviter un bain de sang, l'armée syrienne a proposé le 2 octobre aux djihadistes encerclés à Alep de quitter les quartiers orientaux de la ville tout en leur garantissant un passage en toute sécurité.

Les forces régulières syriennes contrôlent actuellement près de 50% de la ville d'Alep, la deuxième ville syrienne après la capitale, Damas.

Le 22 septembre dernier, le commandement de l'armée a annoncé le lancement d'une opération militaire dans la partie orientale d'Alep, tenue par les djihadistes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2016) (217)

Lire aussi:

La Maison Blanche «n'exclut pas» des frappes contre l'armée syrienne
La portée des S-300 et S-400 russes surprendra les avions non identifiés en Syrie
Moscou: le bombardement de l’ambassade en Syrie lié aux menaces de Washington
Moscou annonce ses intentions d'abattre tout missile menaçant en Syrie
Tags:
Front al-Nosra, Etat islamique, Riad Haddad, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook