Ecoutez Radio Sputnik
    Un Tornado ECR de la Luftwaffe.

    Six Tornado allemands cloués au sol sur la base d’Incirlik

    © Flickr/ Sunburn1979
    International
    URL courte
    801104

    La coalition internationale anti-daech a perdu ses yeux: six avions de reconnaissance allemands Tornado ECR restent immobilisés sur le tarmac de la base aérienne d'Incirlik en Turquie à cause d'une panne.

    Six avions Tornado ECR de la Luftwaffe allemande participant à des missions de reconnaissance des positions djihadistes ne peuvent pas décoller de la base aérienne d'Incirlik dans la province turque d'Adana, la base des États-Unis et de l'Otan située le plus à l'est en Europe, pour des raisons techniques.

    Une panne, annoncée le 5 octobre, est à l'origine de la décision de suspendre l'exploitation des avions, pour ne pas exposer à des risques les équipages et le matériel.

    Le détachement allemand déployé dans la base d'Incirlik est composé de près de 200 militaires, un ravitailleur A310 MRTT et six avions multi-rôles Tornado ECR.

    Le contingent allemand fait partie des forces de la coalition internationale menant les opérations contre les terroristes du groupe État islamique en Irak et en Syrie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Des chasseurs russes accompagnent des Tornado allemands dans le ciel syrien
    La coalition US a causé un préjudice de 2 mds USD à la Syrie
    La coalition reconnaît de nouvelles victimes civiles en Irak et en Syrie
    Le randonneur français disparu en Italie retrouvé mort, selon des médias italiens
    Tags:
    panne, Tornado ECR, Luftwaffe, coalition anti-Daech, OTAN, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik