Ecoutez Radio Sputnik
    Les membres du Front al-Nosra

    Huit groupes de la liste d'opposition fournie par les USA font partie d'al-Nosra

    © AFP 2019 Karam Al-Masri
    International
    URL courte
    21183

    D'après les résultats de contrôle de la liste des groupes de l'opposition syrienne fournie par Washington, deux groupes se battent aux côtés de l'État islamique (EI, Daech) et huit font partie du Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), a déclaré le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov.

    « Les responsables américains ont fourni à la Russie une liste de groupes de l'opposition. Après l'avoir vérifiée, on a constaté de manière fiable que deux groupes de la liste américaine se battent aux côtés de l'EI et que huit autres font partie du Front al-Nosra », a lancé le vice-ministre.

    Selon M. Antonov, les États-Unis n'ont réussi à contraindre qu'une partie des groupes de l'« opposition modérée » à respecter le cessez-le-feu, tandis que plus de 100 organisations terroristes ont continué à mener des hostilités de manière active.

    « Entre le 27 février et le 1er septembre 2016, on a enregistré 2 031 violation de la cessation du cessez-le-feu de la part de groupes de l'« opposition modérée ». Les hostilités ont causé la mort de 3 532 soldats de l'armée syrienne et de 12 800 civils. 8 949 militaires et 25 642 civils ont été blessés », a souligné le général Antonov.

    En outre, le haut responsable russe a indiqué qu'au cours de l'opération russe en Syrie, les militaires russes ont éliminé environ 35 000 terroristes sur une période allant du 27 février au 1er septembre 2016. De plus, l'opération russe a permis de libérer 586 localités et plus de 12 000 kilomètres carrés du sol syrien.

    Auparavant, le Wall Street Journal (WSJ), se référant à des fonctionnaires américains, a rapporté que la Maison Blanche, fortement préoccupée par l'offensive des forces du régime à Alep, envisageait divers scénarios afin d'y mettre un terme. Ainsi, la CIA et ses partenaires régionaux ont établi un plan d'action qui pourrait être appliqué en cas d'échec de la trêve en Syrie. Ce soi-disant « plan B » prévoit la fourniture aux forces de l'opposition syrienne « de systèmes d'armement capables de détruire les avions et les positions d'artillerie du régime syrien ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Obama et Kerry pas favorables au «plan B» pour la Syrie
    Moscou hostile à tout "plan B" américain en Syrie
    L'opposition syrienne exige la démission de Staffan de Mistura
    Convoi de l'Onu bombardé: l'opposition syrienne liée à al-Nosra impliquée
    L'opposition syrienne s'allie avec al-Nosra
    Lavrov aux USA: distinguez l’opposition des terroristes en Syrie!
    Tags:
    opposition modérée, Etat islamique, Front al-Nosra, Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), Anatoli Antonov, États-Unis, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik