International
URL courte
Trêve en Syrie (2016) (220)
66853
S'abonner

La Russie soumettra au Conseil de sécurité de l’Onu un projet de résolution alternatif concernant la Syrie.

Les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l'Onu examineront samedi le projet de résolution de la France sur la Syrie, avant de se pencher sur le texte russe.

Le projet de résolution russe soutient l'initiative de l'envoyé spécial de l'Onu pour la Syrie Staffan de Mistura concernant le retrait des terroristes d'Alep et réclame l'instauration immédiate d'une cessation des hostilités, notamment dans cette ville. Il appelle également à appliquer les accords russo-américains sur la Syrie intervenus le 9 septembre.

Le monitorage du cessez-le-feu doit être assuré par un groupe de travail du Groupe international de soutien à la Syrie réuni à Genève.

Le texte souligne également la nécessité de faire au plus vite le distinguo entre les forces de l'opposition modérée et les terroristes du groupe Front al-Nosra.

L'envoyé spécial de l'Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura, a appelé jeudi les 900 combattants de l'organisation djihadiste Front Fateh el-Cham (ex Front al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda) à quitter l'est d'Alep. « Si vous décidez de partir en toute dignité et avec vos armes (…) je suis personnellement prêt à vous accompagner », a affirmé M. de Mistura

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Trêve en Syrie (2016) (220)

Lire aussi:

L'opposition syrienne exige la démission de Staffan de Mistura
Des journalistes et le personnel de l'Onu pilonnés dans un hôtel à Alep
Moscou prône un dialogue sans préalable qui garantira les intérêts de tous les Syriens
Syrie: la Russie préoccupée par la passivité de Mistura
Tags:
lutte antiterroriste, résolution, cessez-le-feu, Conseil de sécurité de l'Onu, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook