International
URL courte
31345
S'abonner

La construction d'une barrière le long de la frontière avec la Russie provoque le mécontentement des Norvégiens.

Les Norvégiens expriment leur mécontentement à l'égard de leurs autorités qui érigent une barrière à la frontière avec la Russie, annonce la BBC.

« Nous ne voulons pas de cette barrière. Nous voulons les mêmes relations qui existaient avec la Russie durant toutes ces dernières années », a déclaré la chauffeuse de taxi Syvonne Tucker.

Selon elle, plusieurs habitants de la ville de Kirkenes se trouvant à moins de dix kilomètres de la frontière russo-norvégienne, partagent son opinion.

« C'est comme si quelqu'un érigeait dans votre arrière-cour une barrière haute de deux mètres. Vous vous interrogeriez sur ses motivations », explique la conductrice citée par la BBC.

Depuis la chute du « rideau de fer », les autorités des deux côtés de la frontière œuvraient à instaurer le régime sans visas pour leurs habitants.

« De nombreux Norvégiens se rendent en Russie pour acheter du carburant et de l'alcool, qui sont moins chers que dans leur pays, alors que les Russes vont en Norvège pour acheter des articles de grande consommation », explique la conductrice.

Les autorités norvégiennes ont lancé la construction d'une barrière à la frontière russe afin de renforcer le contrôle de l'afflux des réfugiés. La barrière, longue de 200 mètres et haute de quatre mètres, devait être achevée dans les semaines à venir, mais il s'est avéré qu'une de sections se trouvait trop près de la frontière russe, obligeant les autorités norvégiennes à la démonter et à en construire une autre.

« À présent, cela va couter encore plus d'argent qu'auparavant. Toute cette histoire de barrière est complètement ridicule », a souligné Syvonna Tucker.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L'Arabie saoudite construit une barrière de sécurité à la frontière yéménite
Hongrie: construction d’une barrière anti-migrants à la frontière avec la Serbie
Une boulette de BFM TV fait voir rouge à Jean-Luc Mélenchon
Une photo de nouveaux élus faisant des doigts d’honneur déclenche un scandale dans l'Oise
Tags:
barrière, migrants, Russie, Norvège
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook