Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Moscou constate des «changements fondamentaux» dans ses rapports avec Washington

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    1731897

    Des changements fondamentaux se sont définitivement produits dans les relations entre Moscou et Washington, c'est un « fait accompli », selon le chef de la diplomatie russe.

    Moscou a longtemps fait preuve de « patience stratégique » face aux démarches de Washington, mais les relations russo-américaines ont connu des « changements fondamentaux », estime le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Selon lui, la détérioration des rapports entre Moscou et Washington a commencé « bien avant » le début de la crise ukrainienne et « sur l'initiative des Américains ».

    « Il s'agit non seulement de la rhétorique russophobe, mais de mesures agressives qui concernent nos intérêts nationaux et menacent notre sécurité », a déclaré le chef de la diplomatie russe dans une interview accordée à la chaîne de télévision Pervy Kanal.

    A titre d'exemple, il a cité « le rapprochement des infrastructures militaires de l'Otan des frontières russes », le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe et en Asie, ainsi que l'imposition des sanctions à l'encontre de Moscou.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

     

    Lire aussi:

    Espace: Washington se sent menacé par Moscou et Pékin
    Washington hésite à «claquer la porte» au nez de Moscou
    Trump: la Russie et les Etats-Unis peuvent devenir des alliés
    Les Etats-Unis comptent endiguer la Russie par des moyens militaires
    Tags:
    sécurité, Traité de défense antimissile (ABM), sanctions, crise en Ukraine, relations, OTAN, Sergueï Lavrov, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik