Ecoutez Radio Sputnik
    A general view shows the Terminal 1 at the Charles de Gaulle International Airport in Roissy, near Paris in this September 17, 2014 file photo

    Quand un avion de reconnaissance russe paralyse un aéroport parisien

    © REUTERS / Charles Platiau/Files
    International
    URL courte
    Traité Ciel ouvert (118)
    379511

    Jeudi dernier, pendant une heure, les vols ont été suspendus à l'aéroport Charles de Gaulle, tandis que les Français observaient un phénomène inhabituel: un avion de reconnaissance russe survolait le ciel parisien.

    Or, l'apparition d'un avion de reconnaissance russe dans l'espace aérien au-dessus de la capitale française n'est pas occasionnelle, car ce vol était effectué dans le cadre du traité Ciel ouvert.

    Pour éviter les incidents et les situations d'urgence dans l'air, l'administration de Paris a justement accordé à l'avion russe environ une heure de ciel ouvert pendant laquelle tous les vols de l'aéroport Charles de Gaulle ont été suspendus.

    Le vol d'observation visait à obtenir des informations de base à partir du sol afin d'ajouter les données reçues du satellite.

    À noter que le traité Ciel ouvert est basé sur le principe de réciprocité. Autrement dit, comme la Russie a effectué un vol d'observation au-dessus de la France, désormais c'est le tour de la France d'effectuer un vol d'observation au-dessus de la Russie.

    Le traité du Ciel ouvert a été scellé le 24 mars 1992 à Helsinki et comprend 34 Etats. Les vols d'observation sont effectués en Russie, aux États-Unis, au Canada et en Europe. Le traité vise à renforcer l'ouverture et la transparence dans le domaine militaire et des activités qui y sont liées, la gestion des situations de crise dans le cadre de l'OSCE et d'autres organisations internationales. La Russie y a adhéré le 26 mai 2001.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Traité Ciel ouvert (118)

    Lire aussi:

    Ciel ouvert: des pays membres du traité survolent leurs territoires respectifs
    Ciel ouvert: les Américains et les Canadiens survoleront la Russie
    Ciel ouvert: des inspecteurs russes survoleront la Croatie et la Slovénie
    Ciel ouvert: les Russes survolent la France, les Américains la Russie
    Tags:
    vol de reconnaissance, Traité Ciel ouvert, Roissy-Charles-de-Gaulle (aéroport), Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik