Ecoutez Radio Sputnik
    Jaroslaw Kaczynski

    Face au flux migratoire, la Pologne «ne cédera pas à l’UE»

    © REUTERS / Agencja Gazeta/Slawomir Kaminski
    International
    URL courte
    Crise migratoire (automne-hiver 2016/17) (79)
    9361
    S'abonner

    La Pologne ne cédera pas devant les pressions de l’Union européenne et n’acceptera pas les «quotas de migrants», a déclaré Jarosław Kaczyński, le président du parti polonais Droit et justice (PiS), présentement au gouvernail du pays.

    Soldiers of honour guard await for the begining of the ground breaking ceremony of the northern section of defence anti-missile shield in Redzikowo military base in northern Poland
    © AFP 2019 Wojtek Radwanski
    « Notre parti s'oppose à toute forme d'antisémitisme et de racisme. Cependant, quiconque se rendant dans un pays étranger doit se conformer aux règles qui y sont établies. Le pays d'accueil a le droit de l'exiger (…). Certains pays européens ont oublié ces règles et ont provoqué ainsi des conflits. En outre, un autre problème persiste toujours, celui du comportement agressif de certains migrants musulmans, notamment vis-à-vis des femmes », a souligné M. Kaczyński.

    D'après lui, la Pologne « subit une pression » de la part de l'UE qui l'accuse de manquer de solidarité à ce sujet. Toujours est-il que Varsovie « ne cède pas ».

    « Concernant la question des migrants, c'est une décision unilatérale adoptée par Angela Merkel. Il est possible que sa décision d'inviter tous les migrants en Europe, sans consulter ses partenaires européens, ait été censée profiter à l'économie allemande », suggère-t-il, tout en soulignant que cela ne correspond pas à la réalité.

    M. Kaczyński a rappelé également que plus d'un million de migrants ukrainiens résident en Pologne et que le pays n'accepterait pas « les quotas de migrants » obligatoires.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Crise migratoire (automne-hiver 2016/17) (79)

    Lire aussi:

    Rafle d'août 1945: la Pologne demande un soutien russe dans l'enquête
    Pourquoi la Pologne rehausse-t-elle le nombre de ses réfugiés ukrainiens officiels?
    21 mds USD pour des armes? Le cas de la Pologne arrosée par l’argent de l’UE!
    Tags:
    crise migratoire, migrants, Union européenne (UE), Jaroslaw Kaczynski, Europe, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik