Ecoutez Radio Sputnik
    Ban Ki-moon, secrétaire général de l'Onu

    Ban Ki-moon opposé à la peine de mort pour les terroristes

    © AP Photo / Gary Cameron
    International
    URL courte
    36336

    La peine de mort est une pratique cruelle et inhumaine qui n'a pas de place au XXIe siècle, estime le secrétaire général de l'Onu.

    La peine capitale n'est pas efficace dans la lutte contre le terrorisme, a déclaré le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon dans un message publié à l'occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort.

    « Certains prétendront que l'application de la peine capitale permettra de faire diminuer le terrorisme, mais ce n'est pas vrai. L'expérience montre au contraire que les condamnations à mort servent la propagande des mouvements terroristes, en fabriquant de soi-disant martyrs et en rendant leurs campagnes de recrutement macabres encore plus efficaces », lit-on dans le message.

    Selon Ban Ki-moon, les peines de mort prononcées pour crime de terrorisme le sont souvent au terme de procès expéditifs et iniques, par des tribunaux militaires ou des cours spéciales. Les aveux obtenus l'ont souvent été sous la contrainte ou par d'autres voies sans que le droit de faire appel soit respecté.

    « La peine de mort est une pratique cruelle et inhumaine. Elle n'a pas sa place au XXIe siècle », a souligné le secrétaire général, signalant qu'actuellement 65 pays appliquaient la peine capitale.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Selon Erdogan, l’Europe pourrait elle aussi réintroduire la peine de mort
    Peine capitale en Turquie? Un arrêt de mort pour l'adhésion à l'UE
    La peine de mort aux USA, une industrie vacillante
    Chine: la peine de mort pour les fonctionnaires corrompus
    Tags:
    peine de mort, ONU, Ban Ki-moon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik