Ecoutez Radio Sputnik
    Des migrants en Allemagne

    Plus de 316 000 migrants arrivent en Europe depuis début 2016

    © AP Photo / Markus Schreiber
    International
    URL courte
    5117

    L'entrée en vigueur de l'accord sur les réfugiés entre Bruxelles et Ankara a entraîné la hausse de la concentration de migrants en Grèce et dans les Balkans.

    316 331 immigrés et réfugiés sont arrivés en Europe via la Méditerranée depuis le début de l'année en cours, a annoncé le porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) Joel Millman.

    Dans le même temps, 3 611 personnes ont trouvé la mort ou ont disparu en traversant la mer Méditerranée à destination de l'Europe, a constaté M. Millman.

    Toujours selon lui, depuis l'entrée en vigueur le 10 mars 2016 de l'accord sur les migrants entre l'Union européenne et la Turquie, le nombre de migrants et de réfugiés massés en Grèce et dans les pays balkaniques a progressé de 56 %. En Bulgarie, le nombre de nouveaux arrivants a augmenté de 717 %, passant de 863 à 7 070 personnes dans la période du 10 mars au 15 septembre.

    Auparavant, l'envoyé spécial des Nations unies en Libye Martin Kobler avait déclaré que 235 000 migrants se trouvant aujourd'hui en Libye se préparaient à déménager en Europe.

    Début 2016, l'Organisation internationale pour les migrations a prédit que près d'un million de migrants pourraient arriver en Europe avant la fin de l'année en cours.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Evacuation d’un grand camp de migrants à Paris
    Face à l’afflux de migrants, la Grèce appelle ses partenaires à plus de solidarité
    Plus de 100 morts dans le naufrage du bateau de migrants au large de l'Égypte
    La langue anglaise sous la menace des migrants
    Tags:
    crise migratoire, migrants, réfugiés, Organisation internationale pour les migrations (OIM), Joel Millman, Balkans, Bulgarie, Europe, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik