International
URL courte
22806
S'abonner

Suite à la rupture d’un important contrat par la Pologne, le patron d’Airbus Group affirme avoir été «mené en bateau» et le président français reporte une visite en Pologne.

Les ministres polonais et français des Affaires étrangères, Witold Waszczykowski et Jean-Marc Ayrault, ont évoqué par téléphone la coopération bilatérale, notamment l'arrêt des négociations sur l'achat par Varsovie de 50 hélicoptères Caracal d'Airbus, communique le ministère des Affaires étrangères de Pologne.

« Les chefs de la diplomatie polonaise et française ont discuté de la coopération bilatérale en cours. Les ministres ont notamment évoqué l'annulation de l'appel d'offres portant sur l'achat d'hélicoptères multi-rôles pour l'armée polonaise », a déclaré le porte-parole du ministère polonais Rafal Sobczak

Il a ajouté que MM. Waszczykowski et Ayrault envisageaient de tenir prochainement à Varsovie des consultations conjointes.

Le 4 octobre, le ministère polonais du Développement a annoncé le rejet du contrat d'achat de 50 hélicoptères français Caracal d'Airbus pour 2,53 milliards d'euros en déclarant que l'offre du fournisseur n'assurait pas dûment l'intérêt économique et la sécurité de l'Etat polonais.

Le président français, François Hollande, a reporté ce vendredi une visite prévue le 13 octobre en Pologne après la décision polonaise de rompre les négociations avec l'avionneur européen Airbus sur le contrat d'hélicoptères.

De son côté, le patron d'Airbus Group, Tom Enders, a violemment fustigé Varsovie mardi, estimant avoir "l'impression d'avoir été menés en bateau pendant des mois par l'actuel gouvernement polonais" conservateur.

"Nous allons demander réparation", a-t-il indiqué dans une déclaration.

Tom Enders avait à l'esprit l'Américain Lockheed Martin, qui avait participé à l'appel d'offres remporté par Airbus, mais auprès duquel le gouvernement polonais va finalement acheter des hélicoptères Black Hawk pour équiper ses forces spéciales. Cette annonce a été faite lundi par Varsovie, soit moins d'une semaine après la rupture des négociations avec Airbus.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Le Koweït achète 30 hélicoptères français Caracal pour 1 md d'euros
La Pologne pourrait renoncer à l’achat d’hélicoptères français
Airbus vendra 100 hélicoptères à un consortium chinois
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Tags:
Airbus Group, rupture du contrat, Caracal, Tom Enders, Jean-Marc Ayrault, Witold Waszczykowski, Pologne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook