Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump dénonce le silence des médias US sur les révélations de WikiLeaks

    © REUTERS / Mario Anzuoni
    International
    URL courte
    32552
    S'abonner

    Le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump a déclaré que la presse américaine passait à dessein sous silence les publications de WikiLeaks concernant la correspondance de l’entourage de son adversaire démocrate, Hillary Clinton.

    M. Trump a qualifié de « spectaculaires » les récentes révélations de WikiLeaks portant sur les courriels privés du chargé de campagne d'Hillary Clinton. Le candidat républicain a toutefois déploré que les médias américains s'abstiennent de les relayer.

    « Le problème est que j'aimerais l'utiliser. Cependant, la presse ne veut pas écrire à ce sujet. La presse parle avec une grande réticence de WikiLeaks, vous le savez. WikiLeaks est spectaculaire. Ce qui est rendu public démontre que c'est (Hillary Clinton, ndlr) une vraie menteuse. Elle tient des discours différents avec sa fille et devant des spectateurs. Mais la presse ne le relaie pas », a martelé Donald Trump interviewé par la chaîne américaine de télévision FOX News.

    « Même lorsque je me rendais à cette rencontre, des choses incroyables ont commencé à apparaître, pourtant personne à part vous (Fox News, ndlr) ne les couvre », a-t-il fait savoir.

    Mardi soir, l'agence Reuters a rapporté que le FBI enquêtait sur la publication par le site WikiLeaks des courriers personnels de John Podesta, chef de campagne de la candidate démocrate à la présidence américaine Hillary Clinton.

    John Podesta a cependant annoncé aux journalistes que les investigations du FBI faisaient partie d'une vaste enquête sur le piratage des systèmes informatiques du Parti démocrate. D'après lui, la Russie serait mêlée à l'attaque, Moscou étant également accusé d'être de mèche avec Donald Trump.

    Moscou a à plusieurs reprises nié tout lien entre les autorités russes et les actions des pirates. Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a dit qu'il s'agissait d'accusations « totalement infondées ».

    Le 8 octobre, une première publication des emails piratés de John Podesta donnait une idée de la teneur des discours prononcés par la candidate démocrate devant les multinationales et des banques, notamment concernant ses intentions en matière de politique étrangère ou encore sa stratégie électorale. Il s'est avéré que Mme Clinton jugeait tout à fait normal d'avoir deux points de vue, l'un personnel et l'autre destiné à ses interventions officielles en public.

    Un deuxième lot de cette correspondance, souvent compromettante, a été publié le 10 octobre.

    M. Assange avait promis auparavant que chaque semaine, un lot de courriers serait publié, jusqu'au 8 novembre, jour du scrutin de l'élection présidentielle aux Etats-Unis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Quand les Clinton poussaient l’ancien chef de leur fondation au suicide
    Révélations de WikiLeaks: Clinton impliquée dans des marchés douteux
    Quand Clinton et Trump poussent la chansonnette
    Tags:
    courriel, WikiLeaks, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik