Ecoutez Radio Sputnik
    John Kirby

    Les USA révisent leurs programmes d’assistance à l’Arabie saoudite

    © AFP 2019 MANDEL NGAN
    International
    URL courte
    4219
    S'abonner

    La frappe aérienne contre un enterrement à Sanaa effectuée par la coalition de l’Arabie saoudite se répercute d’ores et déjà sur les relations américano-saoudiennes.

    Les autorités américaines ont entamé une révision de leur programme d’assistance à l’Arabie saoudite suite au raid aérien meurtrier contre une cérémonie de deuil au Yémen, a déclaré mercredi le porte-parole de la Maison Blanche John Kirby.

    « Dans le contexte de l’attaque perpétrée ce week-end, nous entendons effectuer une révision supplémentaire de l’assistance que nous fournissons à l’Arabie saoudite. Et si vous voulez savoir si cette révision a déjà commencé, alors je réponds par l’affirmative », a affirmé M. Kirby aux journalistes.

    Il a souligné que les Etats-Unis révisaient leurs programmes d’assistance aux pays étrangers de façon permanente. « Ces derniers mois, cela concernait notamment l’Arabie saoudite et nous l’avons annoncé publiquement », a-t-il indiqué.  

    Samedi dernier, des avions de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite ont bombardé un enterrement dans la capitale yéménite, Sanaa. Ce raid a fait 140 morts et 525 blessés. Les rebelles houthis, qui contrôlent actuellement Sanaa, ont accusé Riyad de cette frappe. L’Arabie saoudite quant à elle n’a pas exclu qu’un des avions de la coalition qu’elle dirige aient pu effectuer cette opération.

    Riyad a satisfait la demande du Royaume-Uni qui souhaitait participer à l'enquête sur cet incident. Les enquêteurs devront établir si le pilote a décidé de bombarder la cérémonie ou s'il s'agissait d'un ordre de son commandement.

    Lire aussi:

    La loi anti-Riyad «enterrera 70 ans de relations spéciales américano-saoudiennes»
    Le veto d'Obama à la loi «contre» Riyad, un signe d'indifférence à ses citoyens
    Loi autorisant des poursuites contre Riyad: Obama oppose son veto
    Au lieu de frapper de sanctions Moscou, infliger un embargo sur les armes contre Riyad
    Tags:
    programme d'aide, enterrement, bombardements, John Kirby, Sanaa, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik