International
URL courte
131112
S'abonner

Ce rapport du ministère de la Santé afghan est alarmant: les conflits armés, la crise économique et l'instabilité chronique du pays nuisent considérablement à la santé mentale de ses habitants.

La plupart des habitants de l’Afghanistan sont mentalement déséquilibrés. Les résultats d’une étude menée par le ministère de la Santé de ce pays montrent que depuis de nombreuses années, les Afghans, tout particulièrement les femmes, sont atteintes de diverses maladies mentales.

Les résultats de cette étude n’ont pas encore été publiés mais le vice-ministre de la Santé publique de la République islamique d’Afghanistan Ahmadjan Na’im a commenté la situation, répondant aux questions du journaliste de Sputnik.

Selon lui, les données qui couvrent une période de 15 ans ont montré que 74,3 % des femmes et 59,1 % des hommes en Afghanistan souffraient de troubles mentaux. Il s’agit en premier lieu de divers types de dépressions et de tensions nerveuses.

Le rapport ne concerne que les Afghans qui sont venus voir les médecins et pour lesquels des diagnostics officiels ont été établis alors que les chiffres réels pourraient être encore plus alarmants.

D’après Ahmadjan Na’im, ces maladies mentales des Afghans sont normales étant donné qu’ils sont confrontés quotidiennement à des situations de crises (sociales, économiques, etc.) dans lesquelles le pays est plongé depuis plusieurs décennies.

Le ministère afghan de la Santé recherche des moyens pour sortir de l’impasse. Dans la province de Kounar, un programme visant à détecter les causes de ces maladies et à les soigner a été lancé sous forme de test.

Dans l’éventualité où ce programme répondrait aux attentes tant des fonctionnaires que de la population, il sera mis en œuvre dans d’autres provinces.

Selon le vice-ministre, cette expérience engage 78 médecins qui ont déjà prêté un premier secours psychologique aux victimes des combats, notamment à ceux qui ont été traumatisés, ont été victimes de violence, etc. En un an, ces médecins ont prêté assistance à 2 117 patients.

Lire aussi:

La Chine et la Russie s’accordent sur la Syrie et l’Afghanistan
En Afghanistan, les Talibans subissent une défaite cuisante à Kunduz
Des vacances en Irak ou en Afghanistan, ça vous tente?
Afghanistan: cinq soldats et un policier tués par des tirs amis
En Afghanistan, un raid américain tourne au fiasco
Tags:
maladies mentales, ministère afghan de la Santé publique, Kaboul, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook