International
URL courte
2111
S'abonner

Les résultats d’une enquête secrète réalisée par le FBI en 2012 révèlent que le mécontentement provoqué par les opérations militaires US menées à l’étranger est la source principale du terrorisme aux Etats-Unis. Dans un entretien à Sputnik, un expert américain confirme cette conclusion.

Menée par le département de la lutte contre le terrorisme du Bureau fédéral d'enquête US (FBI), l'étude prend en compte les données de renseignement recueillies sur le territoire des États-Unis par des analystes et les agents spéciaux en charge des enquêtes pour terrorisme ouvertes ou fermées.

« La politique étrangère des États-Unis est une puissante force de motivation pour le terrorisme domestique », constate John Mueller, chercheur en chef au Centre Mershon pour les études de la sécurité internationale de l'Université d'État de l'Ohio et auteur de l'ouvrage « Chasing Ghosts: The Policing of Terrorism ».

Ce qui est étonnant, c'est que les résultats de l'enquête du FBI doivent rester secrets, constate-t-il.

« Je ne comprends pas pourquoi ils ne peuvent pas être divulgués. Ma propre investigation confirme les conclusions tirées dans le rapport du FBI. Pour mon livre, j'ai examiné les études de tous les cas de terrorisme interne aux États-Unis, compte tenu des tentatives soldées par un échec. Faut-il préciser que lors de ma recherche j'ai étudié les motifs des attaques et les arguments des malfaiteurs ? Dans la plupart des cas, la politique étrangère US et les actions militaires de Washington menées à l'étranger en étaient le motif », a-t-il explicité dans un entretien à Sputnik.

« Du point de vue de beaucoup (d'auteurs d'attaques terroristes, ndlr), la Maison Blanche a déclaré une guerre à l'islam. Bien évidemment, je ne partage pas cet avis. Les États-Unis ne ferment pas les mosquées, etc. Mais, d'une manière ou d'une autre, ceci constitue une forte motivation pour ces gens », a-t-il poursuivi.

D'après M. Mueller, des informations lues sur Internet ou même dans le New York Times sur les victimes de l'attaque d'un drone US peuvent servir de motivation aux terroristes.

« Quoiqu'il en soit, l'indignation pour les actions de Washington à l'étranger est le motif le plus répandu des attaques terroristes et je partage entièrement les conclusions tirées par le rapport du FBI », a conclu l'expert. 

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Terrorisme: Paris demande des informations à Washington, pas de réponse
Lutte contre le terrorisme: Bagdad critique Washington
Monde arabe: Washington responsable de l'essor du terrorisme (sénateur US)
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
motifs, opération militaire, islam, terrorisme, islamophobie, FBI, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook