Ecoutez Radio Sputnik
    Daech

    Washington et Riyad veulent acheminer les terroristes de Daech de Mossoul en Syrie

    © REUTERS / Stringer/File Photo
    International
    URL courte
    1145114
    S'abonner

    Les services spéciaux américains et saoudiens sont convenus d'assurer pour les extrémistes de l'État islamique (EI, Daech) et pour leurs familles une sortie en toute sécurité de Mossoul (Irak) avant son assaut par les forces de la coalition internationale.

    Un chasseur de la coalition internationale
    © AP Photo / Senior Airman Matthew Bruch, US Air Force
    Le président américain Barack Obama a décidé de procéder à l'opération de libération de Mossoul en octobre. Au moment de l'assaut, l'aviation de la coalition ne frapperait que des bâtiments dans la ville, qui seraient vides, préalablement convenus avec les terroristes, a indiqué une source militaire et diplomatique russe.

    Selon lui, le plan des États-Unis et de l'Arabie saoudite prévoit également que les rebelles se déplacent de Mossoul à la Syrie pour attaquer les villes contrôlées par les troupes gouvernementales.

    « Plus de 9 000 militants de Daech seront déployés de Mossoul dans les régions orientales de la Syrie pour procéder à une offensive majeure qui impliquerait la prise de Deir ez-Zor et de Palmyre », a ajouté la source.

    Les réussites russes en Syrie ont incité les États-Unis à acheminer les extrémistes de Mossoul vers la Syrie.

    « L'autre but de cette opération sera, évidemment, de discréditer les réussites des forces aérospatiales russes et, bien sûr, c'est une tentative de saper les positions du président Bachar el-Assad. Washington a besoin de quelque chose à opposer aux résultats de la Russie en Syrie, pour tenter de minimiser leur importance », a affirmé la source.

    Selon elle, le médiateur et le garant de l'accord avec les terroristes sur leur sortie en toute sécurité de Mossoul est représenté par la direction du service de renseignement d'Arabie saoudite. La source a également souligné qu'une opération similaire avait déjà eu lieu en juin dernier, lors de la libération de la ville irakienne de Falloujah.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Politique US avec al-Nosra: Lavrov soupçonne Washington de soutenir le terrorisme
    «En refusant de coopérer en Syrie, Washington fait le jeu des terroristes»
    Huit groupes de la liste d'opposition fournie par les USA font partie d'al-Nosra
    Les terroristes de Daech fuient Mossoul pour Raqqa
    Tags:
    services secrets, Etat islamique, Bachar el-Assad, Falloujah, Russie, Palmyre, Deir ez-Zor, Syrie, Mossoul, Irak, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik