Ecoutez Radio Sputnik
    Damas

    L’ambassade de Russie à Damas à nouveau pilonnée

    © AFP 2019 Amer Almohibany
    International
    URL courte
    9375

    Le 12 octobre, l’ambassade de Russie à Damas a été la cible de tirs de mortier pendant deux heures, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

    Le 12 octobre, le territoire de l’ambassade russe à Damas a subi des tirs de mortier depuis le quartier damascène de Jobar, contrôlé par les extrémistes. 

    Un des obus a explosé près d’un point de sécurité extérieur de la mission diplomatique. Un autre a explosé près de l’entrée de la section consulaire et deux autres ont explosé à une centaine de mètres près de la clôture de l’ambassade, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a fermement condamné l’attaque contre la mission diplomatique et la considère comme un acte terroriste. 

    Le ministère espère également que ceux qui « sont réellement fidèles au principe d'immunité des missions diplomatiques » condamneront l’accident.

    Aucun employé russe n'a été blessé.

    Le 3 octobre, l'ambassade russe à Damas a aussi été attaquée au mortier. Les tirs ont été portés depuis la banlieue de Jobaria contrôlée par les organisations terroristes Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra) et Faylaq al-Rahman.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l’application Telegram sur n’importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Protester devant l’ambassade russe? Les pacifistes britanniques disent «niet»
    Le Front al-Nosra pilonne l'ambassade russe à Damas
    Après les USA, la sécurité renforcée près de l’ambassade de Russie à Paris
    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Tags:
    attaque, ambassade, terrorisme, Damas, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik