International
URL courte
1234
S'abonner

La crise dans les relations entre la Turquie et l’Irak suscite de multiples commentaires. Un des sujets principaux est lié aux ambitions américaines en tant qu’arbitre de la situation. La stratégie unifiée prônée par les représentants américains semble se traduire par l’influence grandissante de Washington.

Les intentions des autorités turques dictées par la politique dans la question kurde, ainsi que la pression grandissante des États-Unis sur les relations turco-irakiennes influencent la décision turque de maintenir la présence de ses militaires dans la base irakienne de Bashika, estime l'ex-consul turc à Erbil Aydin Selcen dans une interview accordée à Sputnik.

L'ex-consul indique que le responsable américain pour la coalition antiterroriste Brett McGurk a évoqué dans sa récente déclaration la crise dans les relations entre Ankara et Bagdad et a souligné la nécessité de suivre une stratégie unifiée et les décisions du commandement dans la région.

« Cette déclaration peut être interprétée de la façon suivante: les forces armées turques, selon l'opinion américaine, ne suivent pas suffisamment les directives de Washington, en lien avec les événements dans la région, et les activités d'Ankara deviennent de plus en plus incontrôlables. Et c'est là, de leur point de vue, le problème principal », souligne le diplomate.

Dans le même temps, la situation est tellement compliquée que la proposition que chacun suive ses propres intérêts politiques et militaires semble suffisamment bien fondée. Selon l'ex-consul, la Turquie entend ainsi suivre sa voie pour résoudre le problème kurde, qui demeure très sensible.

Le diplomate indique qu'ainsi, la Turquie compte empêcher les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan qui se sont installés dans la région de Sinjar de renforcer leurs positions.

Par ailleurs, l'ex-consul estime que la rhétorique actuelle des autorités turques sur l'importance décisive de la base de Bashika dans l'opération prochaine de libération de la ville de Mossoul n'est pas persuasive, car le contingent de la base n'est pas important et ses ressources en matière de technique militaire sont limitées.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’état-major turc annonce la destruction de 68 cibles de Daech en Syrie
Le ministère turc de la Défense se composera à 60% de civils
Le ministre turc des Affaires étrangères recadre l'ambassadeur américain
Le renseignement turc largement présent en Allemagne
Tags:
stratégie, Irak, Turquie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook