Ecoutez Radio Sputnik
    Cybersécurité

    Malgré les cyberattaques, les USA ne réviseront pas leur coopération avec la Russie

    © Fotolia / Uli-B
    International
    URL courte
    Les révélations de WikiLeaks (109)
    3116
    S'abonner

    Cyberattaques ou pas, les États-Unis ne couperont pas les ponts avec la Russie. Un joli geste de grâce…

    Les États-Unis n'envisagent pas de renoncer à une coopération mutuellement avantageuse avec Moscou et ce malgré le fait que la Russie soit accusée de tentatives de cyberattaques, a déclaré aux journalistes le porte-parole de la Maison Blanche Eric Schultz.

    « Il y a certains domaines où les deux pays peuvent collaborer… Nous chercherons à les développer », a déclaré M. Schultz.

    Rappelons, qu'il y a une semaine, le département américain de la Sécurité intérieure et le directeur du renseignement national ont accusé la Russie d'une tentative délibérée d'influencer le résultat des élections aux États-Unis et ce par le biais de cyberattaques.

    Et donc cette « ingérence flagrante » dans le processus électoral américain ternit et perd son importance face à la nécessité de coopérer dans « certains domaines » ? Ou bien ces allégations sont tout simplement fabriquées de toutes pièces et ne sont qu'un atout dans la campagne électorale US ?

    Wikileaks a publié le 22 juillet, soit trois jours avant l'ouverture de la convention d'investiture de la candidate démocrate Hillary Clinton, près de 20 000 messages piratés des comptes de sept responsables du parti. Ces courriels montraient notamment le mépris de responsables du parti pour Bernie Sanders, son ex-rival pour la primaire, ce qui avait assombri le début de la grande fête démocrate, plongeant ses responsables dans l'embarras.

    Le porte-parole du QG de campagne électorale de Clinton a déclaré que les serveurs du parti avaient été piratés par des hackers russes, ce qui traduisait l'intention de Moscou d'aider le candidat républicain Donald Trump, allégations que ce dernier rejette catégoriquement.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Les révélations de WikiLeaks (109)

    Lire aussi:

    Une guerre en réponse aux cyberattaques? Clinton a un prétexte en or!
    Nouvelles cyberattaques aux USA: Washington pointe du doigt la Russie
    Piratage des démocrates US: "Non, je ne suis pas un hacker russe!"
    Etats-Unis : un hacker russe risque la prison à vie
    Tags:
    accusation gratuite, élections, coopération, Eric Schultz, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik