International
URL courte
2132
S'abonner

«Boris, l’Écosse n’a pas besoin de tes services!» Selon la première ministre écossaise Nicola Sturgeon, l’Écosse ne peut pas confier au chef de la diplomatie britannique Boris Johnson ni au ministre du Commerce extérieur Liam Fox la tâche importante de représenter les intérêts des Écossais lors des négociations avec l’UE.

« L'Écosse ne peut pas faire confiance à des politiques comme Boris Johnson et Liam Fox, pour nous représenter. Ils se replient à l'arrière-cour de l'Europe, et nous, nous avons l'intention de rester dans son cœur. Nous devons dire à nos amis Européens que l'Écosse est ouvert aux affaires », peut-on lire dans l'extrait du discours que livrera ce samedi à l'issue du Congrès du Parti national écossais (SNP) à Glasgow la première ministre écossaise Nicola Sturgeon, cité par l'agence Associated press.

Plus tôt vendredi, Mme Sturgeon a déclaré qu'un référendum sur l'indépendance en Écosse était la meilleure façon de préserver les intérêts de la région de l'impact économique du Brexit.

Le congrès du SNP a adopté vendredi une résolution qui prévoit l'organisation d'un nouveau référendum sur l'indépendance dans le cas où l'Écosse ne resterait pas dans l'UE dans le cadre du Royaume-Uni. Cette résolution prévoit également, le cas échéant, le dépôt d'une demande d'adhésion à l'UE en tant que pays indépendant.

En outre, le SNP a présenté au gouvernement britannique un certain nombre d'exigences concernant les conditions d'une éventuelle sortie de l'UE, y compris le maintien du pays dans le marché commun européen et la garantie des droits des citoyens de l'UE habitant l'Écosse.

Rappelons que les électeurs écossais se sont prononcés en faveur du maintien au sein de l'UE lors du référendum de jeudi dernier, à la différence du Royaume-Uni dans son ensemble qui a voté pour le Brexit. Mme Sturgeon a alors évoqué le possible mise au point d'une base légale pour organiser un référendum sur l'indépendance de l'Écosse vis-à-vis du Royaume-Uni.

En septembre 2014, 55 % des Écossais se sont prononcés en faveur du maintien du pays dans le Royaume-Uni.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L'Ecosse restera-t-elle dans l'UE avec sa politique antisociale d’austérité?
Le débat sur l’indépendance de l’Ecosse repart de plus belle
Theresa May «ne sera plus première ministre du Royaume-Uni» si l'Écosse est ignorée
Un plan secret anglais de 2017 prévoyait de priver les personnes âgées d’aide médicale en cas de pandémie
Tags:
Écosse, Royaume-Uni, Boris Johnson, Nicola Sturgeon, intérêts nationaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook