Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    Pourquoi les Allemands lâchent la chancelière Angela Merkel

    © REUTERS / Max Rossi
    International
    URL courte
    12742
    S'abonner

    La coalition au pouvoir en Allemagne, composée de l’Union chrétienne démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel et de l’Union chrétienne sociale (CSU) bat de l’aile. Pourquoi les Allemands se détournent-ils de leur chancelière?

    Le niveau du soutien de la coalition au pouvoir composée de l'Union chrétienne démocrate (CDU) de la chancelière fédérale Angela Merkel et de l'Union chrétienne sociale (CSU) au sein de la société du pays est en net recul.

    Le parti d'Angela Merkel a récemment battu un nouveau record en matière de baisse de sa popularité, selon un sondage réalisé par l'Institut INSA et présenté par le journal allemand Bild. Le sondage effectué sur la base d'interviews réalisées auprès de 2 085 personnes révèle que seuls 29,5 % d'Allemands soutiennent la coalition, le pire score de son histoire.

    Un tel résultat démontre non seulement un refus de soutenir la politique migratoire d'Angela Merkel, mais également le fait que les Allemands n'ont plus confiance en elle. Cela témoigne aussi de l'absence de volonté de bâtir un dialogue avec la population dont fait preuve la chancelière, estime Werner Patzelt de l'Université technique de Dresde dans une interview accordée à Sputnik.

    « Elle (la cote de popularité en déclin, ndlr) signifie plutôt un manque de confiance en la chancelière fédérale. Oui, elle a changé sa politique, mais elle n'a jamais parlé de ça », souligne Werner Patzelt.

    Il a également ajouté que jusqu'à présent, Angela Merkel refusait de discuter des problèmes qui ont déjà occupé une place importante dans la rhétorique de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD), parti populiste qui propose une toute autre politique migratoire.

    Dans le même temps, selon Werner Patzelt, on ne peut pas actuellement parler d'un successeur à Angela Merkel, c'est une question qui ferait partie de l'ordre du jour allemand seulement dans le cas où la chancelière serait confrontée à une série de sondages faisant état d'un niveau de soutien manifesté pour le CDU et le CSU inférieur à 30 %.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Merkel taxe les adversaires du TTIP d’antiaméricanisme
    «Sa politique menace le pays»: déçu, il quitte le parti de Merkel
    Le parti de Merkel prend une gifle à Berlin
    La moitié des Allemands souhaitent le départ de Merkel
    Tags:
    migrants, cote de popularité, opinion publique, sondage, Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Angela Merkel, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik