Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats des troupes gouvernementales yéménites

    Tout prétexte est bon: les USA se lancent dans le conflit yéménite

    © REUTERS / Ali Owidha
    International
    URL courte
    4694
    S'abonner

    Alors que la rhétorique de l’administration américaine est basée sur l’idée d’auto-défense, devenue déjà une justification universelle de toute activité violente, la participation réelle des forces et des armes américaines au conflit yéménite cache des intentions agressives.

    L'administration américaine a l'habitude d'expliquer toute démarche violente de ces forces armées par l'auto-défense, cette dernière étant devenue une idée presque universelle pour les autorités du pays. La participation dans le conflit qui embrase le Yémen révèle pourtant les vraies raisons d'une telle politique : aux yeux du Pentagone, tous les prétextes sont bons pour se mêler aux affaires des autres pays.

    L'activiste antimilitaire David Swanson, qui partage son point de vue à ce sujet dans un entretien accordé à Sputnik, souligne que les médias américains ont présenté la frappe récente qui avait détruit des sites radars en comme une démarche d'auto-défense, malgré le fait que les États-Unis aient utilisé des drones pour bombarder le pays pendant des années, tout en livrant d'énormes quantités d'armes à l'Arabie saoudite.

    « Les bombes sont américaines, les drones sont américains… L'armée américaine est engagée à chaque étape, y compris dans l'approvisionnement en combustible des appareils », indique l'activiste, se référant aux armes utilisées par les Saoudiens dans leur opération contre les Houthis au Yémen.

    David Swanson compare cette situation dangereuse avec la Syrie où le déploiement des troupes terrestres est justifié par une nécessité d'auto-défense.

    « Cela semble être un nouveau modèle dans la rhétorique des médias américains : les États-Unis sont actuellement capables de se défendre, peu importe où cela se passe, qui subit l'invasion, ou quel droit ils avancent pour y être présents », explique l'interlocuteur de Sputnik.

    Dans une telle situation, les États-Unis continuent de miser sur l'Arabie saoudite dans ses relations proche-orientales et de la défendre face à la communauté internationale face à toutes les accusations liées aux crimes et atrocités, souligne l'activiste. Il précise qu'ainsi, l'Arabie saoudite ne voit aucun obstacle à l'escalade de ce conflit.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L’Arabie saoudite utiliserait des munitions au phosphore au Yémen
    Règlement de la crise syrienne: les USA envisagent le recours à la force
    Un destroyer US essuie de nouveaux tirs de missiles au large du Yémen
    L’aviation arabe porte cinq frappes contre la capitale du Yémen
    Tags:
    bombardements, Arabie Saoudite, Yémen, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik