Ecoutez Radio Sputnik
    La base aérienne de Hmeimim

    Les bases de Hmeimim et de Tartus vues de l'intérieur

    © Sputnik . Maksim Blinov
    International
    URL courte
    0 813
    S'abonner

    Les membres du comité du Conseil de la Fédération pour la défense et la sécurité se sont rendus en Syrie pour visiter la base aérienne de Hmeimim et la base de Tartus. Ils ont inspecté les complexes antiaériens S-400, ainsi que des navires militaires.

    Selon le commentaire du président du Comité du Conseil de la Fédération de Russie pour la défense et la sécurité Viktor Ozerov pour l'agence Rossiya Segodnya, les membres du comité se sont rendus en Syrie pour visiter la base aérienne de Hmeimim et la base de Tartus.

    « Lors de notre voyage, nous avons visité un grand nombre d'unités qui assurent le fonctionnement de la base aérienne, en particulier, les unités de combat, y compris les complexes de combat S-400 qui y sont déployés », a-t-il indiqué.

    Le président du comité a également souligné qu'à la base aérienne de Hmeimim, les sénateurs ont s'assurer de l'objectivité du contrôle sur l'utilisation des forces russes, qui s'effectue grâce à des drones commandé depuis un centre dédié situé sur la base.

    Selon Viktor Ozerov, les sénateurs ont également visité les navires militaires russes en poste à la base de Tartus.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Lavrov rencontrera son homologue iranien lors des pourparlers sur la Syrie
    Comment le renseignement russe fonctionne en Syrie
    Un journaliste laisse perplexe le porte-parole US avec une question sur la Syrie
    Le sénat russe soutient le déploiement permanent des forces aériennes en Syrie
    Tags:
    base aérienne, Hmeimim, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik