International
URL courte
5372
S'abonner

Les relations entre Moscou et Washington traversent la pire période depuis 1973, selon un diplomate russe haut placé.

Les relations actuelles entre la Russie et les États-Unis font penser à la guerre froide, a déclaré l'ambassadeur permanent de la Russie auprès de l'Onu Vitali Tchourkine dans une interview accordée à l'agence Associated Press.

« J'estime qu'en ce moment, la situation générale est très mauvaise, possiblement la pire depuis 1973 », a estimé le diplomate. Selon lui, cela est dû à une « chaîne d'événements ».

« Cela représente une sorte d'absence fondamentale de respect et d'absence de discussion approfondie des problèmes politiques », a-t-il ajouté.

Selon lui, les États-Unis et l'Otan ont décidé de construire leur système de sécurité « au détriment de la Russie », ayant fait entrer au sein de l'Alliance les pays de l'Europe de l'Est. Le diplomate a également rappelé « la plus grande provocation » de l'Otan, qui avait décidé, au sommet 2008, de la future entrée de l'Ukraine et de la Géorgie au sein de l'Alliance. Les relations entre la Russie et les États-Unis ont vraiment commencé à se détériorer après le coup d'État en Ukraine et le conflit au Donbass qui l'a suivi, selon le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu.

Toutefois, le diplomate a noté que les parties continuaient de coopérer, « malgré l'existence de divergences sérieuses, notamment concernant la Syrie ». Parfois, cette coopération s'avère « très fructueuse », a ajouté le diplomate rappelant la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Syrie et l'accord conclu avec l'Iran sur son nucléaire.

M. Tchourkine a souligné que Moscou était intéressé à la reprise de relations normales avec Washington. « Si le changement de l'administration du président américain y contribue, ce serait très beau », a-t-il dit.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Tchourkine a envoyé une lettre sur les fosses communes au Conseil de sécurité de l’ONU
Tchourkine: l'exclusion de la Russie du Conseil de sécurité de l'ONU est impossible
La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
L’ex-Monsieur Brexit inquiet d’une sortie française de l’UE
Tags:
relations, ONU, OTAN, Vitali Tchourkine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook