International
URL courte
0 17
S'abonner

Un kamikaze s’est fait exploser dimanche à Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie, faisant au moins trois morts et plisieurs blessés.

Un kamikaze s'est fait exploser lors d'une opération de police à Gaziantep, grande ville du sud-est de la Turquie proche de la Syrie, ont annoncé les médias.

Les policiers ont bloqué un groupe de terroristes dans un appartement. Lors d'un assaut, l'un d'entre eux a actionné les explosifs. Selon les premières informations, l'explosion a fait trois morts parmi les policiers, huit autres personnes ont été blessées. Les secours ont été dépêchés sur les lieux.

Des témoins ont indiqué à la chaîne privée de télévision NTV avoir entendu des tirs dans ce secteur essentiellement habité par des universitaires, selon l'AFP.

On ignore à quel groupe appartenaient les kamikazes, alors que la Turquie est aux prises depuis plus d'un an avec une vague d'attentats imputés soit au groupe État islamique (EI) soit aux militants kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan, le PKK.

En août, un jeune kamikaze lié à Daech s'était fait exploser lors d'un mariage kurde à Gaziantep, faisant un carnage: 57 morts, dont 34 enfants.

Les violences de dimanche dans cette ville frontalière interviennent alors que des rebelles soutenus par la Turquie viennent d'infliger une défaite à Daech en Syrie en s'emparant de Dabiq, ville proche de la frontière turque.

 

Lire aussi:

A Gaziantep, les djihadistes se sont mêlés à la population à forte concentration kurde
François Hollande dénonce "l'ignoble attentat terroriste" de Gaziantep en Turquie
Deux immeubles s’effondrent à Bordeaux, trois blessés dont un grave
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Tags:
explosion, Gaziantep, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook