International
URL courte
0 210
S'abonner

La population haïtienne peine à recevoir de l'aide suite au passage de l'ouragan Matthew.

Des gardiens de la paix de l'Onu déployés en Haïti ont dû employer des gaz lacrymogènes pour repousser les maraudeurs qui lorgnaient le convoi humanitaire, rapporte la chaîne de télévision BBC.

Samedi 15 octobre, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s'est rendu dans les régions haïtiennes durement touchées par le passage de l'ouragan Matthew, qui a fait des centaines de morts. Intervenant devant les habitants locaux, il a « fermement condamné » les attaques contre les convois humanitaires.

« Aujourd'hui, j'ai été témoin personnellement d'une attaque sur un camion du Programme alimentaire mondial (PAM) », a affirmé M. Ban, jugeant que ces incidents nuisaient aux plus nécessiteux.

« Nous comprenons l'impatience et la colère de la population qui attend une aide d'urgence. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour faciliter l'arrivée des secours dès que possible", a souligné le secrétaire générale de l'Onu.

Selon une compilation de données recueillies auprès de responsables locaux par Reuters, le nombre de victimes de l'ouragan Matthew a dépassé 1 000 personnes en Haïti. Dans le même temps, 1,4 million de personnes requièrent une assistance urgente suite à la destruction de leurs foyers et des infrastructures.

Les organisations internationales redoutent également une épidémie de choléra dans l'État insulaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les dons publics à Haïti iront-ils vraiment aux Haïtiens?
DisneyWorld prend une apparence inattendue à l'approche de l'ouragan Matthew (PHOTOS)
La furie dévastatrice de l'ouragan Matthew
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
Tags:
attaque, aide humanitaire, convois humanitaires, destruction, ouragan Matthew, ONU, Ban Ki-moon, Haïti
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook