International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
3126
S'abonner

Abou Bakr al-Baghdadi, à la tête de l'État islamique d'Irak, n’a pas été touché par les frappes aériennes lancées contre les djihadistes.

Le leader de l'État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, est sorti indemne de l'opération de libération de Mossoul lancée aujourd'hui par les forces gouvernementales irakiennes avec le soutien de la milice.

L'armée irakienne a réalisé une frappe aérienne contre les positions des terroristes à Mossoul, « capitale » de Daech dans ce pays, selon la presse irakienne.

Les informations concernant l'élimination d'al-Baghdadi surgissent régulièrement, mais sont à chaque fois démenties. En octobre, notamment, quelqu'un avait annoncé qu'il avait été empoisonné.

L'opération pour reprendre Mossoul au groupe djihadiste État islamique a débuté ce lundi. Lancées dans la nuit de dimanche à lundi, les opérations militaires devraient dans un premier temps se borner à encercler la ville, avant le début de violents combats de rues.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Mossoul: des tracts pour annoncer un assaut imminent
Washington et Riyad veulent acheminer les terroristes de Daech de Mossoul en Syrie
Les terroristes de Daech fuient Mossoul pour Raqqa
Mossoul: les djihadistes cousent la bouche de quatre habitants
Tags:
Abou Bakr al-Baghdadi, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook