International
URL courte
23217
S'abonner

Une erreur de configuration commise par l'opérateur a temporairement classé le moteur de recherche et l'encyclopédie en ligne dans la catégorie des sites incitant à des actes de terrorisme.

Lundi 17 octobre, plusieurs internautes se sont plaints de l'impossibilité de consulter Google et Wikipédia, qui ne tombent presque jamais en panne. Dans le même temps, certains d'entre eux ont affirmé avoir été redirigés sur une page annonçant qu'ils tentaient d'accéder à des sites « dont le contenu incitait à des actes de terrorisme ».

​En réalité, le problème n'a touché que les utilisateurs d'Orange, qui a par erreur redirigé ses utilisateurs vers cette page du ministère de l'Intérieur, rapporte Le Monde. Ladite page a rapidement été surchargée par le volume de connexions.

​Il semble que le fournisseur d'accès à internet a bloqué par inadvertance Google et Wikipédia, en les référant comme des sites faisant l'apologie du terrorisme. Depuis l'adoption fin 2014 de la loi antiterroriste, la police peut ordonner, sans contrôle du juge, le blocage de sites Internet incitant à des actes terroristes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Googler un nom? Google ne s’en occupe pas!
Google et Facebook bloquent automatiquement les vidéos extrémistes
Google, moteur de recherche raciste?
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Tags:
Internet, site, terrorisme, blocage, Wikipedia, Google, Orange
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook