Ecoutez Radio Sputnik
    Les Américains sont-ils capables de distinguer les propos de Clinton de ceux de dictateurs?

    Les Américains incapables de distinguer les propos de Clinton de ceux de dictateurs?

    © AFP 2019 JIM BOURG / POOL
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    7566

    «Pourquoi l’Amérique est exceptionnelle», récent article de Clinton, a donné à ce journaliste une terrifiante impression de déjà-vu. Il s’est alors adressé aux New-yorkais pour voir s’ils étaient capables de distinguer les propos de la favorite démocrate de ceux des dictateurs du XXe siècle. La question a mis plusieurs d’entre eux dans l’embarras.

    « Exceptionnel », « indispensable », « spécial », les États-Unis ne sont pas un pays comme les autres, cherche à nous persuader Hillary Clinton. Cette rhétorique prônant l'unicité d'une nation ne ressemble-t-elle pourtant pas aux propos tenus par des dictateurs du siècle précédent ?

    Inspiré par un récent article de Mme Clinton « Pourquoi l'Amérique est exceptionnelle », le journaliste de la chaîne RT Caleb Maupin a eu une idée originale. Il est descendu dans les rues de New York pour citer aux Américains des citations d'Hitler, de Mussolini… et de Mme Clinton et leur demander ensuite de deviner à qui appartenaient les propos.

    « Aujourd'hui, je suis à la tête de la plus forte armée du monde, avec l'aviation la plus puissante et la fière Marine », cite M. Maupin. Perplexes, les interviewés tachent de deviner… Les propos leur rappellent décidément la rhétorique de personnalités politiques anglo-saxonnes. Winston Churchill ? Obama ? Georges Washington ? Ils sont pourtant tous loin de la bonne réponse. La phrase appartient en réalité à Adolf Hitler.

    Caleb Maupin donne alors à ses interviewés une deuxième chance.

    « Nous avons la plus grande l'armée de l'histoire, les meilleurs troupes, la meilleure éducation militaire et les technologies ». Les New-yorkais y trouvent apparemment quelque chose de commun avec la phrase précédente… « Hitler ? », «  Donald Trump? », « Obama ? », s'interrogent-t-ils. Eh non ! C'est la candidate démocrate Hillary Clinton qui l'a dit.

    Le superlatif, la puissance… Le journaliste propose une nouvelle citation : « Notre pays et nos alliés excèdent dans leur force tout autre pays dans le monde. » Cette fois, l'auteur est Hitler et les interrogés le devinent, mais sont apparemment frappés par la ressemblance. « Je suis choqué par le fait que ces parole appartiennent à Hitler », avoue un homme, interloqué.

    Clinton, Hitler, drôle de ressemblance dont la découverte surprend les New-yorkais. « Il semble que les vues d'Hillary renvoient à quelque chose à laquelle je ne m'attendais pas », conclut une femme.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Trump veut envoyer Clinton en prison? Pas littéralement!
    Hillary Clinton était invitée à critiquer les actions de la Russie en Syrie
    Armes pour la Libye: «J’ai servi de bouc émissaire pour blanchir Clinton»
    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député
    Tags:
    dictateur, citation, sondage, Présidentielle américaine 2016, Adolf Hitler, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik