International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
611573
S'abonner

Le camp de Hillary Clinton a rendu publique une révélation scandaleuse dans sa dernière vidéo publicitaire: Donald Trump serait sponsorisé par «le milliardaire russe Aras Agalarov», photo à l’appui. Seulement, cette sensation a bien faire rire les Russes. Sur la photo, un chanteur lyrique russe, connu et aimé d’au moins trois générations...

Le camp de la candidate à la présidentielle américaine Hillary Clinton a publié une vidéo de propagande qui met au jour de soi-disant liens entre l'oligarque russe Aras Agalarov et Donald Trump, en plus d'expliquer pourquoi la politique étrangère de Trump sera dangereuse pour les États-Unis dans l'éventualité de sa victoire.

« En 2013, M. Trump a exporté le concours « Miss Univers » à Moscou et a dit que tous les oligarques étaient présents à la cérémonie. Un des oligarques, le milliardaire russe Aras Agalarov, a versé à Trump plusieurs millions », raconte le porte-parole de Mme Clinton, Brian Fallon.

Mais ce qui est le plus étrange dans cette vidéo, c'est que le rôle de cet oligarque, génie, milliardaire, playboy et philanthrope est attribué au chanteur russe Lev Lechtchenko, chanteur connu par ces compositions lyriques et patriotiques et dont la gloire remonte à l'époque soviétique.

Comment l'équipe d'Hilary Clinton a-t-elle pu en arriver à associer le visage du chanteur et le nom de l'oligarque ? Mystère… Mais toutes les « preuves » au sujet de Donald Trump montrées dans la vidéo sont présentées non pas par une tireuse de cartes, mais par l'homme politique et porte-parole de Mme Clinton elle-même, Brian Fallon…

Les internautesse fendent la poire:
« Tiens, ils ont eu Lechtchenko cette-fois-ci »

​Sputnik vous offres la possibilité d'écouter les chansons de cet oligarque multitâche.

Ce n'est pas le premier cas où des conjectures passent pour des preuves dans le camp Clinton. Ainsi, Donald Trump était autrefois le propriétaire de la marque « 24K Super Premium Vodka », ce qui a permis aux démocrates d'accuser le milliardaire d'entretenir des liens avec la Russie. Or, c'est bien connu, qui dit « Vodka », dit Russes.

Pendant, donc, que l'équipe de Clinton cherche de nouvelles preuves pour accuser Donald Trump d'avoir des liens avec la Russie, il devient évident que Lev Lechtchenko n'est plus une candidature convenable pour le rôle de preuve à scandale. Alors Hillary Clinton peut bien utiliser l'image d'une autre vedette soviétique comme arme secrète de ses révélations. Chanteurs, musiciens ou acteurs, Dieu merci, ils sont nombreux. Tout le monde sait que la terre russe foisonne de talents…

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Coïncidence? Des «âmes mortes» parmi les électeurs démocrates
Local du parti républicain vandalisé: Trump accuse «les animaux représentant Clinton»
Les Américains incapables de distinguer les propos de Clinton de ceux de dictateurs?
Tags:
sponsor, vidéo, Brian Fallon, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook