International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2016) (217)
1181594
S'abonner

Pendant huit ans, elle a refusé de recevoir des journalistes et préféré rester dans l’ombre de son mari… Qu’est-ce qui l’a donc poussée à rompre le silence et à donner une interview aux médias russes ?

Dans une interview exclusive accordée à la chaîne russe Rossia 24, la première dame de Syrie Asma el-Assad parle de la guerre et de la crise humanitaire déchirant son pays depuis près de six ans déjà.

« Pourquoi le destin des enfants du village de Zara n'a pas bénéficié de la même couverture médiatique que celui d'Aylan et d'Omran ? Les médias occidentaux se sont penchés sur cette tragédie puisqu'elle correspondait à leur ordre du jour. C'est l'Occident qui a fait la différence entre nos enfants participant à ce conflit en fonction des convictions politiques de leurs parents », fustige Mme Assad.

Et de souligner : « Aylan était un enfant syrien, peu importe en quoi croyaient ses parents. Il en va de même pour Omran, ainsi que pour les autres enfants innocents, victimes du massacre de Zara. Ce sont tous des enfants innocents et leur mort précoce est une perte pour la Syrie. »

« Concernant la situation humanitaire à Alep, poursuit-elle, beaucoup a été déjà dit là-dessus. En fait, il est difficile de mesurer la gravité de la situation. Déplacements forcés, pauvreté, maladies, souffrances, tout cela est sans précédents. Paradoxalement, les médias occidentaux préfèrent se pencher uniquement sur la situation précaire des Syriens résidant dans les zones contrôlés par les djihadistes, tandis que la majorité des personnes déplacées vivent dans d'autres régions du pays. Cependant, toutes ces personnes sont aussi importantes que les autres. »

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2016) (217)

Lire aussi:

L'UE n'envisage pas de sanctions contre la Russie sur la Syrie
Lavrov rencontrera son homologue iranien lors des pourparlers sur la Syrie
Comment le renseignement russe fonctionne en Syrie
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Tags:
conflit, crise humanitaire, interview, Asma el-Assad, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook