International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
5018
S'abonner

Les djihadistes se préparent à l’offensive de l’armée irakienne qui, épaulée par la coalition internationale, a lancé hier l’opération de libération de Mossoul, deuxième ville d’Irak, tenue par les djihadistes depuis juin 2014.

À l'approche de l'assaut contre la ville de Mossoul, les combattants de Daech élèvent des obstacles face aux forces armées et cherchent à fuir la ville, annonce le site irakienne Al Akhbar, se référant à des sources chiites. Les djihadistes minent des voitures et les garent dans les quartiers peuplés par des civils, indique le média. En outre, l'évacuation du quartier général de Daech ainsi que des locaux appartenant aux terroristes est en cours.

Pour barrer la route aux militaires irakiens et empêcher les avions de la coalition internationale menée par les États-Unis de porter leurs frappes sur les positions de Daech, les djihadistes ont par ailleurs mis le feu à des fossés remplis de pétrole aux abords de Mossoul, a annoncé lundi la chaîne de télévision Al-Manar.

Une opération terrestre visant à établir le contrôle sur la ville de Mossoul a été lancée lundi 17 octobre. Outre les militaires irakiens, des milices locales et l'artillerie américaine y sont impliquées.

Mossoul, deuxième ville d'Irak, est sous le contrôle de Daech depuis l'été 2014.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

La libération de Mossoul pourrait changer la donne en Irak
Pourquoi les Turcs restent-ils dans le nord de l’Irak ?
Lancement de l'opération pour reprendre Mossoul, principal bastion de Daech en Irak
L'ancien Président français Valéry Giscard d'Estaing est décédé
Tags:
offensive, Etat islamique, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook