International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
2209173
S'abonner

L’armée syrienne a accusé les États-Unis et l'Arabie saoudite d’autoriser les djihadistes à fuir la ville irakienne de Mossoul pour la Syrie.

Selon la déclaration du Haut commandement de l'armée syrienne après le début de l'opération à Mossoul, un grand nombre de terroristes de l'EI ont fui la ville assiégée.

« Le projet des protecteurs du terrorisme international, au premier rang desquels figurent les États-Unis et l'Arabie saoudite (…) vise à assurer le transfert en toute sécurité via des corridors de transit aux terroristes de Daech fuyant Mossoul vers le territoire syrien », stipule la déclaration de l'armée syrienne citée par l'agence de presse Sana. 

Le début de l'opération visant à libérer Mossoul a été annoncé par le premier ministre irakien Haïder al-Abadi dans la nuit du 16 au 17 octobre. Selon les médias, l'armée et la police irakiennes, soutenues par les milices kurdes et les avions de la coalition internationale anti-Daech, ont entamé une vaste offensive sur la ville.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Plus d'une vingtaine de morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Attaque à Paris: cinq nouvelles gardes à vue en cours, selon une source judiciaire
Covid-19: bars et restaurants fermés à Aix-Marseille «à partir de dimanche soir», annonce Muselier
Ce que l’on sait des suspects interpellés suite à l’attaque à l’arme blanche à Paris
Tags:
djihadisme, Mossoul, Arabie Saoudite, Syrie, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook