International
URL courte
6016
S'abonner

Kristina Schake, la directrice de la communication d’Hillary Clinton, est soucieuse de la réputation de l’entreprise de nettoyage d'un aéroport de New York, ISS, que seul «le Daech de Hollande» pourrait sauver, selon les dernières fuites de Wikileaks. Vous avez du mal à comprendre le lien entre ISS, Daech et M.Hollande? Mme Schake vous l’apprendra!

« L’entreprise de nettoyage (de l'aéroport de New York, ndlr) LaGuardia porte le malheureux nom de ISS (International Service Solutions ce qui mènerait également à la confusion avec International Space Station, ndlr) », écrit Kristina Schake, dans un email à John Podesta, directeur de campagne de la candidate à la présidence américaine Hillary Clinton.

Fragment de la lettre, Wikileaks, capture d'écran
https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/13507
Fragment de la lettre, Wikileaks, capture d'écran

Capture d'écran Reddit
https://m.reddit.com/r/The_Donald/comments/57agal/the_cleaning_company_at_laguardiahas_the/
Capture d'écran Reddit
Et d’ajouter dans un courriel suivant:

« La société ferait mieux d’espérer que le Daech de Hollande devienne à la mode ».

Ces deux courts messages, faisant partie de la dixième publication de Wikileaks, sont si confus que cela vaut vraiment la peine d’expliquer ce qu’a voulu dire la consultante en communication la plus prisée des Etats-Unis, Kristina Schake.

Dans un premier temps, elle confond ISS avec ISIS (acronyme de l’Etat islamique en anglais) et pense donc que l’entreprise de nettoyage de l'aéroport aurait un nom portant une connotation négative.

De plus, elle précise que seul le président français François Hollande pourrait sauver la situation, ou plutôt « le Daech de Hollande ». Le contexte laisse heureusement croire que la gourou de Michelle Obama et Hillary Clinton ne pense pas au moins que François Hollande soit à l’origine du groupe même mais tout simplement qu’il a introduit ce mot, « Daech ».

Pourtant, le terme « Daech » n’est en fait que l'acronyme en arabe de l’Etat islamique et n’a pas été inventé par Laurent Fabius qui expliquait le 10 septembre 2014 lors de la séance des questions au gouvernement: « Le groupe terroriste dont il s’agit n’est pas un Etat. Il voudrait l’être, mais ne l’est pas, et c’est lui faire un cadeau que l’appeler ainsi. Je recommande même de ne pas utiliser l’expression "Etat islamique", car cela occasionne une confusion entre l’islam, l’islamisme et les musulmans ».

« Il s’agit, mesdames et messieurs, de ce que les Arabes appellent "Daech" et que j’appellerai pour ma part "les égorgeurs de Daech"! », avait poursuivi le ministre français des Affaires étrangères de l’époque.

Lire aussi:

Quand Hillary Clinton insulte un garçon de café noir… (Vidéo)
Campagne de Clinton: WikiLeaks tire une nouvelle salve
Clinton présente ce Russe sponsorisant Donald Trump
Les Américains incapables de distinguer les propos de Clinton de ceux de dictateurs?
Local du parti républicain vandalisé: Trump accuse «les animaux représentant Clinton»
WikiLeaks publie le neuvième lot de courriels privés du directeur de campagne de Clinton
Les médias dévoilent un complot en faveur de Clinton avec la participation du FBI
«Des journalistes indépendants sont de mèche avec Hillary Clinton»
Tags:
confusion, fuites, ISS, WikiLeaks, Etat islamique, Kristina Schake, John Podesta, Hillary Clinton, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook