Ecoutez Radio Sputnik
    Milorad Dodik

    «L’Europe entre dans une période de crise»

    © REUTERS/ Dado Ruvic
    International
    URL courte
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
    83371419

    Selon le président de Republika Srpska, l’UE risque de s’effondrer pendant la procédure de Brexit si le Royaume-Uni garde ses privilèges européens.

    Le lancement de la procédure de Brexit marque le début d'une crise fondamentale en Europe, a déclaré à Sputnik Milorad Dodik, président de la Republika Srpska, l'entité à majorité serbe de Bosnie-Herzégovine.

    « L'Europe entre actuellement dans la période la plus critique, puisque la Grande-Bretagne mance sa procédure de retrait de l'UE. Si la Grande-Bretagne garde les privilèges dont elle bénéficie au sein de l'UE sans respecter la législation européenne, les autres pays européens souhaiteront aussi avoir les mêmes privilèges. Cela ne fera qu'accélérer l'effondrement de l'UE », a indiqué M. Dodik.

    Dans ce contexte, la République serbe de Bosnie, qui s'était antérieurement prononcée pour l'adhésion de la Bosnie-Herzégovine à l'UE, avance toujours sur la voie de l'intégration européenne. Mais cette procédure commence à susciter des questions chez les Serbes de Bosnie.

    « Notre position officielle consiste à poursuivre la voie de l'intégration européenne. Certes, nous avons des doutes quant à ce processus, alors qu'il y a quelques années il avait l'air plus prometteur. En tout cas, je crois que nous devons adopter les valeurs européennes. On verra ce que cela donnera sur le point administratif », a noté le président Dodik.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

    Lire aussi:

    Brexit: à minuit moins cinq, Boris Johnson était tout sauf pour…
    Selon Donald Tusk, le Royaume-Uni pourrait reconsidérer sa décision sur le Brexit
    Une révolution de couleur bientôt en République serbe de Bosnie?

    Lire aussi:

    Milorad Dodik: chaque peuple doit avoir son propre pays
    Sanctions antirusses: la République serbe de Bosnie défie la pression de l’UE
    Le «Régiment immortel», un moyen de contrer le néonazisme
    Le Président serbe Aleksandar Vucic prête serment
    Une rue en hommage à Vitali Tchourkine pourrait voir le jour en République serbe de Bosnie
    Tags:
    crise, brexit, Milorad Dodik, Royaume-Uni, Bosnie-Herzégovine, République serbe de Bosnie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik