Ecoutez Radio Sputnik
    Des enfants chinois.

    Pourquoi il n’y a pas de «baby-boom» en Chine

    © AFP 2019 Wang Zhao
    International
    URL courte
    8312
    S'abonner

    Soucieuses de la nécessité d’augmenter le taux de natalité, les autorités chinoises ne cessent d’adopter des mesures pour encourager les couples à avoir plus d’un enfant par famille. Pourtant, après plus de 30 ans de politique de l’enfant unique, les habitants de l’Empire du milieu ne s’empressent pas de satisfaire les attentes de l’État.

    Dans le souci d'augmenter le taux de natalité, les autorités de plusieurs provinces du pays mettent en place différentes mesures afin de motiver les couples à avoir plus d'un enfant, précise le South China Morning Post. Ainsi, dans le Guangdong a été introduit le congé de paternité long de 15 jours afin que les pères viennent en aide à leurs épouses dans les jours qui suivent l'accouchement.

    Or, le baby-boom ne semble pas être pour demain en Chine. Plus de 30 ans de politique de l'enfant unique ont fait émerger toute une série de problèmes sociaux. Toutefois, lorsque cette politique a été révisée au profit de deux enfants par famille, le nombre de naissances n'a pas vraiment augmenté. Pendant ce temps, l'économie du pays est confrontée à une baisse de la population active et au vieillissement de la population. Dans ce contexte, les mesures que prennent les autorités locales ressemblent à une nouvelle tentative pour venir à bout du problème.

    Cependant, même si ces initiatives sont couronnées de succès, le problème démographique ne sera pas résolu du jour au lendemain. Selon les prévisions des experts chinois, d'ici 2025 la population du pays atteindra 1,45 milliard d'individus et une personne sur trois sera âgée de plus de 60 ans. Ceci non seulement réduira davantage les capacités de reproduction de la population active, mais augmentera considérablement la pression sur le système de sécurité sociale et médicale.

    Cette perspective préoccupe non seulement les autorités centrales, mais aussi régionales, d'où l'émergence de toute sorte de facilités destinées aux futures parents. Mais vu la situation économique et l'augmentation des prix, il semble peu probable que beaucoup de Chinois s'empressent de réviser à la hausse le nombre de leurs enfants.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    En Corée du Sud la natalité baisse à cause du confucianisme
    L’ouverture des JO a boosté la natalité à Sotchi
    Où en est la démographie russe à la mi-2015?
    Tags:
    démographie, économie, problèmes, natalité, Guangdong, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik