International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
8410
S'abonner

Lundi 17 octobre, l'armée irakienne a lancé l'opération de libération de Mossoul, deuxième grande ville d'Irak, toujours sous l’emprise du groupe terroriste État islamique.

Le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre irakien Haïder al-Abadi ont échangé sur l'opération lancée par les forces gouvernementales de l'Irak pour libérer la ville de Mossoul des djihadistes de l'État islamique, annonce le service de presse du Kremlin.

« Un échange de vues circonstancié a porté sur l'opération lancée par les troupes gouvernementales irakiennes pour libérer la ville de Mossoul des terroristes de l'État islamique. Vladimir Poutine a souhaité plein succès à l'armée irakienne et à ses alliés dans l'accomplissement de la tâche assignée. Le chef de l'État russe a exprimé son soutien aux efforts des autorités irakiennes tendant à enrayer le foyer du terrorisme international, à garantir la souveraineté et l'intégrité territoriale du pays », lit-on dans le communiqué.

Lundi 17 octobre, l'armée irakienne a lancé l'opération de libération de Mossoul, ville clé d'Irak, située à 500 km au nord de la capitale Bagdad. Lourdement armés, les djihadistes, approximativement au nombre de 5 000 hommes, ont eu des années pour se préparer à cet assaut, Mossoul ayant été prise en juin 2014 par l'État islamique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Mossoul au bord d’une catastrophe humanitaire
Daech rassemble des civils de 16 villages à Mossoul pour en faire des boucliers humains
Daech pourrait lancer une attaque chimique à Mossoul
Tags:
succès, opération, libération, Etat islamique, Haïder al-Abadi, Vladimir Poutine, Mossoul, Irak, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook