International
URL courte
2392
S'abonner

L’armée irakienne a précisé le nombre de combattants de Daech qui se trouvent toujours dans la ville de Mossoul. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la bataille risque d’être âpre.

Entre cinq et six mille combattants du groupe terroriste Daech se trouvent actuellement à Mossoul, ont déclaré les unités spéciales irakiennes participant à l'offensive sur Mossoul, dirigée par la coalition internationale, a publié sur Twitter la chaîne Al Arabiya.

Rappelons qu'auparavant, les médias avait estimé leur nombre de trois à neuf mille personnes au total.

Le début de l'opération visant à libérer Mossoul a été annoncé par le premier ministre irakien Haïder al-Abadi dans la nuit du 16 au 17 octobre. L'armée et la police irakiennes, soutenues par les milices kurdes et les avions de la coalition internationale anti-Daech, ont entamé une vaste offensive sur la ville.

L'Onu a déjà exprimé son inquiétude pour la sécurité des 1,5 million de personnes vivant à Mossoul qui pourraient être touchées par les opérations militaires.

L'Occident accuse la Russie de faire des victimes civiles à Alep et n'exclut pas d'infliger à Moscou de nouvelles sanctions. Cependant, l'aviation russe n'effectue que des frappes précisément ciblées à l'avance contre des objectifs situés hors des zones résidentielles. Ainsi, environ 35 000 terroristes ont d'ores et déjà été éliminés suite aux frappes russes en Syrie.

Le 18 octobre, les frappes aériennes des aviations russe et syrienne ont été suspendues pour assurer l'instauration d'une trêve humanitaire censée débuter le 20 octobre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Mossoul: les USA et l'Arabie saoudite autorisent les djihadistes à fuir vers la Syrie
Libération de Mossoul: concertation «parfaite» entre Irakiens et Kurdes
Mossoul au bord d’une catastrophe humanitaire
Offensive contre Mossoul: la Turquie refuse de rester à l’écart
Tags:
djihadisme, terrorisme, offensive, offensive de Mossoul, Etat islamique, États-Unis, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik