International
URL courte
Procès du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, 2010-2018 (91)
3240
S'abonner

L’Équateur a confirmé que l’accès à Internet au sein de son ambassade à Londres avait été coupé à Julian Assange. Pourtant, le fondateur de WikiLeaks ne doit pas être désespéré...

Bobby Mair, comédien canadien basé à Londres, est apparu près de l'ambassade équatorienne avec une pancarte sur laquelle était écrit « Service d'Internet personnel de Julian Assange » et a promis de « lire Internet » pour lui.

Dans un autre tweet, on entendrait Bobby lire les nouvelles avec son mégaphone :

Le représentant de Bobby Mair a raconté au Mashable que le comédien était en train d'enregistrer sa vidéo pour le show News Thing de Sam Delaney sur la chaîne RT.

« Il a un créneau hebdomadaire et écrit ses propres sujets », explique-il.

Le gouvernement équatorien a publié mardi une déclaration officielle selon laquelle s'il continue à héberger M. Assange (gracieusement depuis quatre ans), il ne devait pas perturber des élections étrangères, tout cela faisant évidemment référence à la publication de la correspondance du Parti démocrate américain d'Hillary Clinton. 

WikiLeaks avait accusé l'Équateur d'avoir coupé Internet lundi. « Nous pouvons confirmer que l'Équateur a coupé Internet à Assange samedi à 17 heures, juste après la publication de (discours, ndlr) de Clinton à Goldman Sachs », lit-on sur leur compte Twitter.

Julian Assange est réfugié à l'ambassade d'Équateur à Londres afin d'éviter une extradition en Suède où il est accusé de viol et de harcèlement sexuel.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Procès du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, 2010-2018 (91)

Lire aussi:

Wikileaks: l'Equateur a privé Assange d'accès Internet
Ce cadeau de Pamela Anderson qui a «torturé» Julian Assange
Julian Assange privé d’Internet, WikiLeaks dénonce
Trump accusé de collaborer avec Assange
Tags:
ambassade d'Equateur à Londres, Internet, WikiLeaks, Julian Assange, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook